• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

Déclaration de Lausanne sur le dopage dans le sport

Extracts from this document...

Introduction

D�claration de Lausanne sur le dopage dans le sport Adopt�e par la Conf�rence mondiale sur le dopage dans le sport le 4 fevrier 1999, � Lausanne, Suisse. Considerant que les pratiques du dopage sont contraires � l'�thique sportive et m�dicale et qu'elles constituent des infractions aux r�gles �dict�es par le mouvement olympique, et pr�occup�e par la menace pr�sent�e par le dopage sur la sant� des athl�tes et de la jeunesse en g�n�ral; reconnaissant que la lutte contre le dopage dans le sport est l'affaire de tous, mouvement olympique et autres organisations sportives, gouvernements, organisations inter-gouvernementales et non-gouvernementales, sportifs du monde entier et leur entourage; La Conf�rence mondiale sur le dopage dans le sport � laquelle ont pris part des repr�sentants de Gouvernements, d'organisations inter-gouvernementales et non-gouvernementales, du Comit� International Olympique (C.I.O.), des F�d�rations sportives Internationales (F.I.), des Comit�s Nationaux Olympiques (C.N.O.) et des athl�tes, d�clare: 1. Education, pr�vention et droits des athl�tes Le serment olympique sera �largi aux entra�neurs et autres officiels, et inclura le respect de l'int�grit�, de l'�thique et du fair-play. Les campagnes d'�ducation et de pr�vention seront intensifi�es, se concentrant principalement sur la jeunesse, les athl�tes et leur entourage. Une transparence compl�te sera assur�e dans toutes les activit�s contre le dopage, sauf � pr�server la confidentialit� n�cessaire pour prot�ger les droits fondamentaux des athl�tes. Un partenariat avec les m�dias sera recherch� dans le domaine des campagnes contre le dopage. 2. Code Antidopage du Mouvement olympique Le Code Antidopage du Mouvement olympique est accept� comme base de la lutte contre le dopage, d�fini comme l'usage d'un artifice (substance ou m�thode) ...read more.

Middle

Le 14 ao�t 2001 Athl�tes CAN, une association qui repr�sente les athl�tes amateurs du Canada, appuie la candidature de la Ville de Montr�al pour �tre l'h�te du si�ge permanent de l'Agence mondiale d'antidopage (AMA). L'AMA est un organisme autonome qui voit � la promotion et � la coordination de la lutte contre toute forme de dopage � l'�chelle internationale. Le Canada est un chef de file de la lutte au dopage dans le sport, et les athl�tes canadiens sont tout � fait d'accord pour que des initiatives soient mises en place de sorte qu'il y ait des r�gles du jeu �quitables � l'�chelle plan�taire. La philosophie de l'antidopage fait partie int�grante de la poursuite �thique du sport et elle pr�ne la sant� des athl�tes. Le m�rite technique de la candidature de la Ville de Montr�al fait �tat de la capacit�, de l'engagement et de l'expertise dont fait preuve cette derni�re pour �tre l'h�te du si�ge permanent de l'AMA et pour ex�cuter les t�ches connexes avec succ�s. La nomination de la Ville de Montr�al contribuerait � persuader davantage les athl�tes canadiens � l'effet que les normes et les mesures relatives � l'antidopage sont les m�mes partout dans le monde; par exemple, les athl�tes font l'objet � un test anti-drogue fait au hasard et non annonc� au pr�alable. " La grande majorit� des athl�tes canadiens s'entra�nent et participent � des comp�titions de mani�re �quitable; entre autres, ils se conforment � la Politique canadienne pour le dopage sportif, ce qui peut parfois entra�ner la perception selon laquelle ils sont d�savantag�s par les r�gles du jeu internationales, car les normes n'ont pas �t� mises en application partout de fa�on aussi uniforme. ...read more.

Conclusion

L'�tude a port� sur 17.500 hommes et 13.500 femmes �g�es de 20 � 93 ans, qui ont �t� suivis r�guli�rement pendant pr�s de 15 ans. Les personnes qui pratiquent une activit� physique r�guli�re am�liorent leur long�vit� de fa�on significative, tout particuli�rement ceux qui se rendent chaque jour au travail � v�lo. Leur risque de mortalit� pr�coce est r�duit de pr�s de 40% . L'exercice permettrait aussi de ralentir la progression de l'ath�roscl�rose. Des recherches portant sur l'effet de l'exercice sur les taux de lipides dans le sang de personnes atteintes de diab�te de type 1 montrent que les hommes souffrant de cette maladie voient leur profil lipidique s'am�liorer quand ils pratiquent une activit� physique. Les b�n�fices sont encore plus visibles chez ceux dont les niveaux de cholest�rols sont les plus bas. Une demi-heure d'une activit� li�e � la vie quotidienne, comme la marche � pied, le v�lo ou le jardinage, est fortement recommand�e � tous les adultes .V�lo, marche pour garder la ligne apr�s un r�gime pour maigrir, manger moins ne suffit pas. Les r�gimes alimentaires � basses ou tr�s basses calories, s'ils sont efficaces � court terme, ont un gros inconv�nient majeur : dans 90% des cas, celles et ceux qui les suivent finissent par retourner � leur poids initial apr�s l'arr�t du r�gime. La pratique simultan�e d'exercices physiques sous la forme de quatre sessions hebdomadaires d'exercice de faible intensit� - v�lo, marche ou aquagym permettrait de conserver le b�n�fice de la perte de poids. C'est un encouragement � " bouger " au quotidien : prendre les escaliers plut�t que l'ascenseur ou l'escalator, faire ses trajets � pied ou � v�lo. ...read more.

The above preview is unformatted text

This student written piece of work is one of many that can be found in our AS and A Level French section.

Found what you're looking for?

  • Start learning 29% faster today
  • 150,000+ documents available
  • Just £6.99 a month

Not the one? Search for your essay title...
  • Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

See related essaysSee related essays

Related AS and A Level French essays

  1. Marked by a teacher

    Le sport est tres necessaire pour mener une vie saine.

    5 star(s)

    Moreover, the sport is an excellent way of fighting against the stress. It allows detendre, to forget the pressures of the life and ' to reload itself '. The sport, social activity par excellence, offer multiple possibilities to be made friends.

  2. Marked by a teacher

    Comment supprimer le dopage dans le sport franais?

    5 star(s)

    En 1985, le cycliste fran�ais Laurent Vial a affirm� que 90% de coureurs se piquaient. Le stress intense, des entra�nements intensifs et un calendrier surcharg� sembleraient justifier le dopage des sportifs. Ils se doperaient donc plus pour tenir que pour gagner.

  1. Marked by a teacher

    Dans l'uvre de Joffo '''UN SAC DE BILLES'' examinez le thme de l'enfance a ...

    5 star(s)

    Il y a beaucoup des choses qu'on peut contraste entre la fa�on qu'un adult pense et la fa�on que Jo ou Maurice pense mais la chose principal que j'essaie d'examine est qu'est ce que c'est les �vents qui ont chang� leur mentalit�.

  2. Peer reviewed

    Quelles sont les principales causes de la pollution en France ? Comment ragissent les ...

    5 star(s)

    Les Alsaciens sont encourag�s acheter les produits avec moins d'emballages et faire attention du niveau des ordures m�nag�res et pour �conomiser pr�s de 600 euros par an. � mon avis, ce syst�me marche bien th�oriquement mais pour marcher bien en pratique, il faut que les contr�les stricts soient utilis�s pour combattre la d�charge de d�chets ill�gale.

  1. L'immigration: Les diffrents vagues.

    Ce n'est pas la seule raison, quoique les discriminations que subissent aujourd'hui un certain nombre de jeunes - discrimination au logement, � l'embauche, aux stages, � l'acc�s � des endroits publics ou priv�s - ajoutent des �l�ments de r�volte aux in�galit�s sociales premi�res.

  2. Durant le mois de septembre, jai eu lopportunit de travailler aux bureaux de loffice ...

    De plus, il m’était assigné de répondre aux requêtes faites par téléphone ou par e-mail, telle qu’une demande d’envoi d’information sur l’histoire de la ville ou une question sur les horaires de train, et d’en tenir les registres (noter la date de la requête, le type de requête et la date de réponse).

  1. Dans un documentaire ralis aux tats-Unis, Michael Moore nous parle du massacre de Columbine ...

    Ainsi, pour atteindre cet état de sécurité, les Américains doivent s’équiper d’armes pour se protéger, selon leur idéologie. Dans le tournage, les Américains expriment cette idée : « This is a American tradition, it’s a American responsibility to be arm.

  2. The Stranger - Albert Camus. Jai lu le passage attentivement. Le titre est ...

    On peut voir aussi qu'� l'entr�e de Meursault, il ne soucie pas trop � ce qu'il a fait, parce que au lieu d'�tre nerveux ou d'avoir peur, la premi�re chose qu'il fait lors de son entr�e est de regarder par tout et de d�crire de divers choses, comme Ligne 1-2

  • Over 160,000 pieces
    of student written work
  • Annotated by
    experienced teachers
  • Ideas and feedback to
    improve your own work