• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

L'immigration: Les diffrents vagues.

Extracts from this document...

Introduction

L'immigration: Les diff�rents vagues. Quells sont les principaux effets pour la soci�t� fran�aise? L'immigration est aujourd'hui un sujet tr�s d�battu par les historiens contemporains. Depuis les dix-neuvi�me si�cle, la France est consid�r�e une terre d'asile pour tous les personnes qui sont � la recherch� d'une nouvelle patrie. Cette situation est sans doute la consequence d'une d�natilit� pr�coce qui rend indispensable l'immigration massive de jeunes actifs. Les r�centi recensements affirment que la France aujourd'hui compte plus de 4,5 millions d'immigr�s. Mais il faut souligner qu'il n'est pas toujours facile de recueiller des chiffres pr�cis sur le nombre d'�trangers en France car il y a beuacoup de clandestins. Selon les diff�rentes �tudes � propos de la population immigr�e et �trang�re, aujourd'hui il est possible de distinguer la difference entre les immigr�s et les �trang�rs. La population �trang�re est consid�r�e en fonction d'un crit�re de nationalit�: "Est �trang�re toute personne r�sidant en France qui n'a pas la nationalit� fran�aise." Pendant sa vie, un �tranger peut obtenir la nationalit� fran�aise gr�ce � des d�crets offerts par la l�gislation. Il devient alors fran�ais par acquisition. Le nombre d'immigr�s compte 4,166,000 en 1990. Il repr�sente 7,4% de la population totale. Ces chiffres sont rest�s stables depuis le recensement de 1975. Elles sont un peu plus �l�v�es qu'en 1962 o� elles repr�sentaient 6,1% de la population totale. En 1990, deux tiers des immigr�s ont gard� leur nationalit� d'origine, un tiers sont devenus fran�ais par acquisition. La population immigr�e est d�finie selon un double crit�re de nationalit� et de lieu de naissance. "Est immigr�e tout personne n�e �trang�re, dans un pays �tranger, qui vit en France." Cette population est compos�e par la majorit� de personnes qui ont acquis la nationalit� fran�aise. L'immigration en France �tait un ph�nom�ne tr�s d�velopp� pendant le p�riode entre-guerre. De 1919 � 1930 le gouvernement fran�aise avait sign� des conventions d'immigration avec plusieurs pays europ�ens. Mais pourquoi la France avait-elle le besoin d'accepter les immigr�s? ...read more.

Middle

On pourrait cre�r plus d'emplois et je pense que c'est un probl�me majeur. Un autre probl�me qui existe est le manque de la motivation avec les gens, surtout les jeunes. Le ch�mage est un probl�me qui provoque un nombre des r�ponses des gens surtout la violence. Les jeunes peuvent gagner plus d'argent que leur parent. Seulement 45% des gens quittent �cole avec un dipl�me. Un manqu� de motivation parmi les jeunes a surgi du retrait de la vie familial. Souvent, les familles sont compos� des parents au ch�mage, et les enfants qui ne sont jamais � l'�cole. L'absent�isme est devenu un grand probl�me dans les banlieues, mais pourquoi ? Et comment peut-on r�soudre le probl�me ? Monsieur Chirac veut encourager la cr�ation d'emplois face � la violence urbaine. Il s'est livr� � une analyse d�taill�e des causes de la violence urbaine. Le chef de l'Etat ajoute " et c'est sans doute le plus grave, le d�veloppement d'un ch�mage de longue dur�e ". On exag�rerait � peine en disant que il n'y a rien pour les jeunes dans les banlieues. Fl�ner sur les rues la nuit peut �tre dangereux, surtout pour les plus jeunes, �g� de treize ans. Les bandes peut �tre faire, et fr�quemment mener � la violence et la d�linquance. Un grand nombre des jeunes sont plus r�cidivistes et plus violents. Le minist�re de l'�ducation entend encourager les " �coles de la deuxi�me chance ", ces �tablissements qui proposent aux �l�ves en grande difficult� une alternative au moule traditionel. Les chiffres officiels estiment � 57.000 le nombre de jeunes qui, malgr� un long passage dans l'enseignement secondaire, en sortent sans aucune qualification ni dipl�me. C'est un probl�me que nous pouvons r�soudre si nous prenons les jeunes des rues et les mettons dans les �tablissements �ducatifs. Il me semble qu'un autre probl�me est le fait que les enfants des banlieues se retrouvent tous dans des �coles d�favoris�es. ...read more.

Conclusion

Pour ma part, je ne crois pas que ce dernier ait utilis� les mots provocateurs sans y avoir r�fl�chi. Et sans avoir quelque part pens� qu'il pouvait �tre soutenu par une majorit� de ce gouvernement. Je crains qu'on ait un gouvernement qui ne mesure pas la souffrance dans laquelle se trouvent aujourd'hui une majorit� de gens qui vivent dans ces quartiers populaires. Ces violences sont-elles un mal pour un bien, selon vous ? Patrick Braouezec : Il est toujours difficile de dire que ce qui s'est pass� est un mal pour un bien. Les familles des quatre personnes qui ont p�ri durant cette p�riode, les personnes qui ont perdu un bien, une voiture, des �quipements publics, montrent qu'il est difficile de dire cela. Par contre, si l'on veut justement que tout cela ne se soit pas pass� pour rien, que ces quatre personnes ne soient pas mortes pour rien, il faut sans doute faire un effort d'analyse, de compr�hension de ce qui s'est pass� et de recherche de solutions qui ne soient pas un �ni�me plan d'urgence, mais qui posent bien la place centrale que doivent jouer les quartiers populaires dans le devenir de notre soci�t�. Dans l'ensemble, l'immigration touche beaucoup la soci�t� Fran�aise. La majorit� des problemes sont caus�s par le racisme. Les grandes inquietudes parmi les Fran�ais de souche proviennent de couleur de peu, de politiques diff�rent ou la religion. Les Fran�ais de souche ont peur que leur soci�t� et culture soient enterr� et perdues pour la jeune g�n�ration. Les ados issus de l'immigration souffrent du racisme et trouve que c'est d�r pour s'int�grer dans la societ� fran�aise. Malgr� ces faits, ces ados pensent eux-m�mes �tre Fran�ais et pr�ferent leur mode de vie. A mon avis, on devrait trait� les immigr�s avec plus respecte. La probleme concernant l'immigration serait r�ctifi� si on ameliore la mode de vie dans leurs pays d'origine et donne les meilleur traitement en nos pays. Glossary http://mibmib.free.fr/mib01.html http://fr.dir.yahoo.com/Societe/Migrations/Recits_et_temoignages/ http://nicoberto.free.fr/kader/ http://perso.infonie.fr/asso.fab/ http:// www.sante pub-mtl.qc.ca/Violence/jeunes/prevenir.html Philip Allan Updates L'Express Magazine ...read more.

The above preview is unformatted text

This student written piece of work is one of many that can be found in our AS and A Level French section.

Found what you're looking for?

  • Start learning 29% faster today
  • 150,000+ documents available
  • Just £6.99 a month

Not the one? Search for your essay title...
  • Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

See related essaysSee related essays

Related AS and A Level French essays

  1. Marked by a teacher

    Dans l'uvre de Joffo '''UN SAC DE BILLES'' examinez le thme de l'enfance a ...

    5 star(s)

    Ce matin est le premier matin que les juifs doivent porter l'�toile sur ses v�tements, qui a �t� impos� par Hitler, donc c'est n�cessaire que Jo et Maurice l'apportent quand ils viennent � l'�cole.

  2. Peer reviewed

    Quelles sont les principales causes de la pollution en France ? Comment ragissent les ...

    5 star(s)

    Pour le covoiturage, il y avait des parkings sp�ciaux, souvent gratuits et des points de rencontre entre les conducteurs et les passagers. Les transports publics �taient promus et il y avait stands d'information, pour que les gens aient pu apprendre des avantages d'une r�duction aux voitures particuli�res.

  1. Etes-vous d'accord que Meursault, le heros de 'L'Etranger' de Camus, est condamne par la ...

    A la suite de ces revelations, Meursault experience une tristesse penible; il recconait l'aversion avec qui l'audience le voit: 'J'ai eu une envie stupide de pleurer parce que j'ai senti combien j'etais deteste par tous ces gens-la'. Le temoignage du concierge de l'asile contribute a empirer la situation de Meursault.

  2. Examinez les bonnes et les mauvaises influences de la television francaise sur les jeunes ...

    Apr�s une journ�e stress�e, cela fait du bien de se d�tendre avec les feuilletons qui nous transportent souvent tr�s loin de chez nous. En France, il passe des feuilletons comme "H�l�ne et les gar�ons" pour les jeunes.Cela peut aussi aider a conserver une langue et une culture.Tel est le cas de S4C.

  1. Free essay

    Aujourdhui limmigration illgale en France, est quelque chose qui augmente. Il ny a pas ...

    Ce n'est pas facile pour un immigrer de s'int�grer dans la vie ou soci�t� Fran�aise. Beaucoup de Fran�ais ne sont pas pr�s a accepter c'est immigr�s, au moment qu'ils acceptent la culture Fran�aise. Il est certain que l'arriv� d'immigr�s, �tait est continue d'�tre b�n�ficiale pour la France.

  2. Est-ce que Kassovitz montre une vue pessimiste des Banlieues dans La Haine ...

    Le premier fois qu'on rencontre Hubert, il est pr�sent� �tre plus puissant que les autres, tandis qu'ils rends lui visite, et il est en train de donner des coups de poings.

  1. Le rgime de Vichy a-t-il accompli ses buts en collaborant avec les Nazis? Le ...

    Les syndicats sont dissous, la franc-ma�onnerie interdite, les Communistes sont poursuivis (proc�s de Riom en 1941) et la gr�ve est interdite. Les jeunes sont appel�s � s'engager dans des organisations comme les "chantiers de jeunesse". La L�gion Fran�aise des combattants est cr��e le 29 ao�t 1940.

  2. A votre avis, quels sont les avantages de faire du sport et pourquoi est-ce ...

    En revanche, il n’y pas assez de la connaissance sur les avantages incrédules personnels : les jeunes peuvent développer les capacités sportives, ils peuvent améliorer leur communication et ils peuvent gagnent un sentiment de la discipline. Ces qualités du sport peuvent avoir d’une influence durablement de la vie des jeunes

  • Over 160,000 pieces
    of student written work
  • Annotated by
    experienced teachers
  • Ideas and feedback to
    improve your own work