• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

Malgr la taxe et la hausse des prix, beaucoup prparent les ftes sans lsiner sur les dpenses. Les Mauriciens penchent pour le vin et le poulet, et la course aux rabais ne fait que commencer.

Extracts from this document...

Introduction

MMATION Repas festifs pour se refaire le moral Malgr� la taxe et la hausse des prix, beaucoup pr�parent les f�tes sans l�siner sur les d�penses. Les Mauriciens penchent pour le vin et le poulet, et la course aux rabais ne fait que commencer. Hu�tres, homards, crabes, crevettes et saumon... le repas mauricien se fait de plus en plus continental. Qu'on dresse la table ! No�l, c'est aussi l'occasion de c�l�brer les relations de c�ur et de sang. Et quoi de mieux que de renouveler ces liens autour d'un repas ? Etant tr�s symbolique, la pr�paration de ce repas r�clame un investissement particulier. Les Mauriciens ne finissent donc pas d'envahir supermarch�s et �piceries, � la recherche de succulentes d�licatesses. "La consommation des Mauriciens monte en gamme � l'occasion des f�tes", note Alberto Mariette, directeur de Spar (Mauritius) Ltd. Les commer�ants le savent bien. Ils font �galement leur shopping de fin d'ann�e en pr�vision de l'effort gourmet auquel consentissent les familles mauriciennes pour la p�riode de fin d'ann�e. Dinde et canard, foie gras et charcuterie, saumon et hu�tres, fromage et chocolat... Le repas de No�l est d�cid�ment continental. Le vin ou le champagne selon la bourse. Le pot de foie gras � Rs 150, la dinde � Rs 140 le kilo, une bouteille de vin � environ Rs 100 - A ces prix-l�, on peut l�gitimement dire que l'acc�s aux produits festifs est assez d�mocratique. M�me les crevettes, tri�es selon leurs tailles trouvent leur chemin plus facilement jusqu'aux tables des moins nantis. Les grandes surfaces ont beaucoup contribu� � rendre ces produits accessibles � une plus large client�le. Tous les hypermarch�s comptent des rayons fromage, charcuterie ou fruits de mer bien aliment�s. Et pour les f�tes de fin d'ann�e, chaque commerce a plac� des commandes sp�ciales en France, en Australie ou en Afrique du Sud. Ils ont pens� � tout. Mini pizzas et autres vols-au-vent disponibles au rayon des surgel�s � quelque Rs 40 le sachet pour la mise en bouche. ...read more.

Middle

On peut suivre avec des b�tonnets de crabes, du jambon de mer ou encore du foie gras �tal� sur des toasts croustillants en guise d'entr�e. La dinde ou le canard r�ti avec la truffe de son choix comme plat de r�sistance suivi du fromage ou encore de la b�che de No�l comme dessert. Il y a de quoi satisfaire les plus gloutons ! Consolider les liens d'amiti� Plus besoin de passer des heures � la cuisine pour pr�parer un somptueux repas de No�l. On peut mettre ce temps � profit en prenant soin de soi ou mieux encore, � consolider ses liens d'amiti� et de parent�. Et encore manger british n'est pas une obligation. La dinde, comme le fait remarquer Mario Maissin, cadre d'Air Mauritius que nous avons rencontr� � L'�picerie Gourmande, est assez bourrative. Avec sa femme, Mario Messin compose le menu du d�jeuner de No�l : foie gras sur toasts grill�s en entr�e, saumon fum� accompagn� de salade, le tout descendu avec l'exquis Sauternes et la b�che en glace pour dessert - voil� l'essentiel du repas auquel il convie sa femme et ses deux enfants. Mais ce menu, n'est pas � la port�e de tous. Il implique facilement un budget de Rs 3 000 � Rs 4 000. La dinde, en d�pit des efforts consentis sur le prix, reste pour beaucoup un produit de luxe. Mais c'est plut�t une question de go�t qui am�ne les Mauriciens � pr�f�rer la cuisine m�tiss�e des �les. Le choix sera d'autant plus ais� qu'une baisse dans les prix de la viande et du poisson surgel� est � pr�voir. "Nous pr�voyons une baisse d'environ 5 % dans le prix du mouton et du b�uf surgel�s compar� aux cours d'il y quatre � cinq mois", indique un porte-parole de Happy World Foods, le plus gros distributeur sur le march�. Il faut pour cela louer la s�cheresse en Australie cette ann�e car elle a encourag� les fermiers � abattre leur b�tail. ...read more.

Conclusion

Mais le poulet reste une valeur s�re sur la table mauricienne. La consommation de dinde ne devrait pas d�passer les 50 tonnes. "Cela repr�sente � peine 10 % du march�", indique notre interlocuteur de Happy World Foods. Certes, le poulet est un repas commun. Il n'en demeure pas moins que c'est de loin le plat que nombre de Mauriciens appr�cient et peuvent se permettre. Happy World Foods leur propose une variante dans le haut de gamme - le fameux poulet fermier dont il est d�sormais le distributeur. Sik Yuen propose, quant � lui, un comptoir pour le poulet frais entier ou � la d�coupe. A part le poulet, les autres produits frais sont aussi tr�s pris�s par les Mauriciens durant la p�riode de f�te. Ce n'est pas pour rien que Sik Yuen se fait un devoir de proposer � sa client�le du homard, des moules, des hu�tres ou encore du saumon frais, import�s de France ce matin. Thierry Sik Yuen allonge la liste des g�teries en proposant du b�uf frais d'Australie ainsi que du jambon bouilli maison au go�t d'antan... Explorer d'autres go�ts et saveurs La client�le pour les produits festifs de luxe cro�t d'ann�e en ann�e. Le Mauricien est curieux et une am�lioration dans son pouvoir d'achat aidant, il ne se prive pas pour explorer d'autres go�ts et saveurs. Du c�t� de l'�picerie Gourmande, le poisson est � l'honneur. Les f�tes de fin d'ann�e s'annoncent d'ailleurs bien arros�es. Les commer�ants notent une tendance certaine pour le vin au d�triment des spiritueux. Toutes les grandes surfaces ont fait un effort sp�cial sur les prix des vins et autres boissons alcoolis�es. "Ce sont des produits d'appel. Ils attirent les clients. Nous ne faisons presque pas de profit sur certains de ces produits", confie Pascal Tsin, directeur de Super U. Certes, les hausses de prix et de taxe sur la consommation n'ont rien fait pour att�nuer la morosit� chez les consommateurs. N�anmoins, cet �tat d'�me ne se refl�te pas au niveau des achats pour les f�tes. Les commer�ants se r�jouissent car ils pr�voyaient une fin d'ann�e plut�t moyenne. ...read more.

The above preview is unformatted text

This student written piece of work is one of many that can be found in our AS and A Level French section.

Found what you're looking for?

  • Start learning 29% faster today
  • 150,000+ documents available
  • Just £6.99 a month

Not the one? Search for your essay title...
  • Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

See related essaysSee related essays

Related AS and A Level French essays

  1. Quels sont les avantages et les inconvnients des nergies en France ? Discutez et ...

    Une �olienne utilise l'�nergie m�canique du vent et un g�n�rateur la transforme � l'�lectricit�. Selon de l'article " Quelles �nergies pour demain ? ", la plupart des espoirs de l'objectif de 21% d'�lectricit� d'origine renouvelable reste sur l'�nergie �olienne, avec un espoir de cr�er entre 2000 et 6000 m�gawatts suppl�mentaires, contre 153 m�gawatts aujourd'hui.

  2. AS oral presentation - Mauritius

    Cela signifie que L'Ile Maurice est gouvern� par la monarchie britannique et il peut participer aux Jeux du Commonwealth. La g�ographie Il y a 10 million d'ann�es un grand volcan sous l'Oc�an Indien a form� l'�le Maurice. Maurice n'est plus volcanique mais il y a encore des ruines distinctes du

  1. L'immigration: Les diffrents vagues.

    G�n�ralement nous consid�rons certaines banlieues comme les zones Interdites. Par exemple, Saint-Denis, pr�s de Reims, est un banlieue qui est tr�s dangereux la nuit. C'est une d�claration qui doit retenir notre attention. Je debattrai l'education familiale des jeunes, leur education scolaire, le tissu socio-�conomique des banlieues et les autres facteurs qui contribuent au tissu des banlieues.

  2. Déclaration de Lausanne sur le dopage dans le sport

    Communiqu� de presse LA VILLE DE MONTR�AL RE�OIT L'APPUI DE ATHL�TES CAN POUR �TRE L'H�TE DU SI�GE PERMANENT DE L'AMA.

  1. Dans votre opinion, est-ce que l'intention majeure de Jack Lang tait-elle de dmocratiser la ...

    ao�t 1981, a r�voqu� l'arr�t� Monory, une loi de 1979 qui a lib�ralis� le prix du livre. Cette nouvelle loi a eu l'intention de stimuler la cr�ation litt�raire aussi bien que fournir une gamme plus �quilibr� de livre au public.

  2. Stratégie de négociation des États-Unis d'Amérique à l'OMC

    Pr�sentement, la situation actuelle est encourageante face � l'avenir des �changes entre nos deux �tats. Les �tats-Unis encouragent l'achat massif de produits fabriqu�s en Chine, et celle-ci en retour, ach�te des bons du Tr�sor Am�ricains8, ce qui permet d'encourager la relance �conomique de notre pays.

  1. Jusqu' quel point peut-on dire que les attitudes et les actions sont l'inverse ...

    L'�v�nement principal qui montre les personnalit�s vrai des bourgeois est leur traitement de Boule de Suif dans l'auberge. Au d�but, les bourgeois sont sympathique, et ils disent qu'ils sont aussi d�go�t�s que Boule de Suif, quand l'officier prussien demande qu'elle se couche avec il.

  2. Au niveau national et local, que fait la France pour lutter contre le problme ...

    CHNKWKS Z�XTEXTTEXT^7FDPPFDPP:FDPPFDPP<FDPCFDPC>FDPCFDPC@FDPCFDPCBFDPCFDPCDFDPCFDPCFFDPCFDPCHFDPCFDPCJFDPC FDPCLSTSHSTSHNFSTSHSTSHFN�SYIDSYID2OSGP SGP JOINK INK NOBTEPPLC RO BTECPLC rOPFONTFONT�O<Au niveau national et local, que fait la France pour lutter contre le probl�me d ob�sit�? Lauren Fraser Candidate Number: 7001 Glyn Technology School (Centre Number: 64715) Au niveau national et local, que fait la France pour lutter contre le probl�me d ob�sit�?

  • Over 160,000 pieces
    of student written work
  • Annotated by
    experienced teachers
  • Ideas and feedback to
    improve your own work