• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

Vadim a invent’e Bardot

Extracts from this document...

Introduction

Vadim a invent'e Bardot Vadim a invent'e Bardot, Truffaut a cree la femme independente et froide, et Godard a provoqu'e la spectatrice par sa vision agressive des femmes. Ces trois r�alisateurs, appartenant au m�me mouvement, la Nouvelle Vague, ont collabor'e 'a la rupture totale de l'image traditionnelle du cin�ma francais par rapport aux femmes. Les cin�astes de la Nouvelle Vague - une g�n�ration qui au tournant des ann�es 60, n'a plus accept'e les vieux cliches, les vieux principes - se sont avanc'es sur le terrain d'une emacipation fondamentale, 'a la conqu�te de l'identit� et de la libert� f�minine. Chez Godard, Vadim, Truffaut et aussi Chabrol, il y a une conception de la femme qui plait aux spectateurs, parce que les conditions de production et d'�criture apport�e par ces cin�astes de la Nouvelle Vague nous importaient plus que des mentalit�s que ne nous choquent pas. Cette rupture par rapport au cin�ma traditionnel, c'est ce qui plait aux spectateurs. ...read more.

Middle

Elle provoque uniquement parce qu'elle traduit sa v�rit� ". La v�rit�, c'est que Juliette sait ce qu'elle fait, ce qu'elle choisit de faire. Juliette est sans doute l'affirmation d'elle-m�me. Peut-etre � cause de ces raisons-la, Bardot est devenue un mythe de son temps, " le produit de son �poque ". La liaison entre la figure de Brigitte Bardot et la modification du statut de la femme dans la soci�t� francaise est �vidente. Au fil de la production de cette d�cennie, au c�ur des films de la Nouvelle Vague, des comportements de la femme ont changes. D'autres images de la femme se sont peu 'a peu pass�es dans le visuel et mental du cin�ma francais. La performance de Brigitte Bardot dans "Et Dieu cr�a la femme" �tait un impact imm�diat sur le cin�ma et dans la vie des francais - sp�cialement les jeunes Fran�ais. L'impact de la participation d'Emmanuelle Riva dans "Hiroshima mon amour" d'Alain Resnais n'�tait pas pareil 'a ce de Bardot, mais son importance profonde au plan artistique sont bien plus pertinentes. ...read more.

Conclusion

D�rangeant, provocant, il est, c'est ind�niable de tous les r�alisateurs francais des ann�es 60, celui qu'apporte et importe le plus. Godard a commenc'e par le portrait d'une donneuse (Jean Seberg, dans " A Bout de Souffle "), puis il a, de film en film, montr'e des femmes qui couche, qui mentent, qui trahissant : toutes des " salopes ". .. Quand ses femmes ne sont pas ha�ssables, elles sont passablement demeur�es. La femme mari�e exprime la priorit�, chez elles, de l'instinct sur l'activit� consciente : PARTE DO FILME " j'aime le present parce que pendent le present j'ai pas le temps de reflechir, j'peux pas penser ". Aussi passent-elles de l'inertie au mouvement, de la passivit� 'a l'arrivisme violent selon l'humeur de l'instant. Jacques Belmans interoge : " Est-il logique que Patricia denonce Michel 'a la police pour se prouver qu'elle ne l'aime pas ?... Est-il logique que Veronica soit " tortur�e 'a mort " dans " Le petit soldat ? " Le cin�ma de Godard est sciemment illogique : cela fait penser. Cela fait causer, mais, malheuresement, pas sur l'image des femmes ainsi v�hicul�e. ...read more.

The above preview is unformatted text

This student written piece of work is one of many that can be found in our AS and A Level French section.

Found what you're looking for?

  • Start learning 29% faster today
  • 150,000+ documents available
  • Just £6.99 a month

Not the one? Search for your essay title...
  • Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

See related essaysSee related essays

Related AS and A Level French essays

  1. Stratégie de négociation des États-Unis d'Amérique à l'OMC

    asp?D:/DDFDOCUMENTS/U/TN/MA/W44.DOC.HTM (page consult�e le 22 Octobre 2004). Organisation Mondiale du Commerce, " Comit� de l'agriculture - Notification - �tats-Unis d'Am�rique - Subventions � l'exportation " [En ligne], http://docsonline. wto.org/GEN_viewerwindow.asp?D:/DDFDOCUMENTS/U/G/AG/NUSA52.DOC.HTM (Page consult�e le 25 septembre 2004). Organisation Mondiale du Commerce, " Deuxi�me session extraordinaire du comit� de l'agriculture: D�claration des �tats-Unis " [En ligne].http://www.wto.org/french/ tratop_f/agric_f/ngw32_f.doc (Page consult�e le 18 Octobre 2004).

  2. Que reste-il encore du mythe Brigitte Bardot?

    Elle a aussi d�nonc� publiquement l'horrible massacre des b�b�s phoques. Elle renon�a � sa carri�re cin�matographique en 1973, pour se concentrer totalement sur la protection animale. Ce n'est qu'en 1987 quand elle a r�ussi � avoir les 3 millions de francs n�cessaire, selon la l�gislation, en vendant des objets personnels,

  • Over 160,000 pieces
    of student written work
  • Annotated by
    experienced teachers
  • Ideas and feedback to
    improve your own work