• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

AVEC UNE BONNE RPUTATION VIENT L'IMITATION

Extracts from this document...

Introduction

AVEC UNE BONNE R�PUTATION VIENT L'IMITATION Les marchandises de luxe fran�aises sont parmi les produits les plus contrefaits au monde et le LVMH (Louis Vuitton Mo�t Hennessy) est la marque la plus pirat�e1. Il semble maintenant de plus en plus acceptable d'acheter les marchandises de luxe fausses - m�me parmi ceux qui peuvent se permettre d'acheter l'original. Parmi les marques pr�f�r�es sont Louis Vuitton, Chanel, Herm�s, YSL, et Gucci. La France, maison des marchandises de luxe les plus l�gendaires perde environ $7.8 milliard en dollars am�ricains et plus que 38,000 d'emplois chaque ann�e2. Il est facile de voir pourquoi. Au Royaume-Uni, deux-tiers de consommateurs (environ 20 pour cent plus que l'ann�e derni�re) ...read more.

Middle

R�cemment, plusieurs des compagnies de luxes ont poursuivi avec succ�s un vendeur � Beijing pour la violation des droits d'auteur sur les marchandises de contrefa�on3. Bien que les d�taillants de luxe battent contre la contrefa�on, il semble que de tels proc�s rayent seulement le bout d'un iceberg g�ant. En Cor�e du Sud, les avocats estiment que les contrefacteurs produisent un million de sacs � main europ�ens faux chaque ann�e4. Il y a encore plus de mauvaises nouvelles pour les fabricants de luxe des marchandises en Europe. Il existe partout autour du monde maintenant les marchandises contrefaites qui sont donn�s le nom " copies superbes "5. C'est-�-dire que ces sont les articles falsifi�s sup�rieurs de haute qualit� ainsi que m�me les employ�s de Herm�s, de Chanel, de Gucci et d'autres marques le trouvent difficile de les rep�rer. ...read more.

Conclusion

De plus, les acheteurs de tels produits ne les ach�tent pas pour leurs aspects fonctionnels mais pour la propri�t� per�ue de statut social de ces marques. Il y a �galement des consommateurs " aspirationals " qui ach�tent les marques nomm�es (m�mes les articles forg�s) parce qu'ils aspirent vivre le style de vie des c�l�bres qu'ils voient constamment aux magazines. Mais encore, il y a toujours le probl�me au sujet de la qualit� des articles. C'est g�n�ralement pens� que la qualit� des marchandises v�ritables est toujours mieux, mais quand vous ne pouvez pas remarquer la diff�rence entre un v�ritable et un contrefait, les gens ach�teront facilement des articles forg�s en �conomisant quelques centaines de dollars. 1 http://www.brandchannel.com/features_profile.asp?pr_id=310 2 http://www.bpcouncil.com/apage/401.php 3 http://www.reuters.com/article/newsOne/idUSN1726071220080118 4 http://reviews.ebay.com/Fake-China-Designer-Luxury-Purses-Handbags_W0QQugidZ10000000001786313 5 http://repositoryaut.lconz.ac.nz/theses/333/ 6 http://www.bpcouncil.com/apage/401.php ?? ?? ?? ?? Sharon Pao Bloc D ...read more.

The above preview is unformatted text

This student written piece of work is one of many that can be found in our International Baccalaureate Languages section.

Found what you're looking for?

  • Start learning 29% faster today
  • 150,000+ documents available
  • Just £6.99 a month

Not the one? Search for your essay title...
  • Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

See related essaysSee related essays

Related International Baccalaureate Languages essays

  1. Lacoste - nous nous demanderons jusqu' quel point l'entreprise Lacoste a t-elle put matriser ...

    *D�finition de la contrefa�on Les douanes fran�aises consid�rent comme "contrefa�on " : - l'imitation ou l'usage d'une marque identique ou similaire sans le consentement du propri�taire de celle-ci. - toute copie, invention ou vente d'une invention nouvelle. - Toute reproduction totale ou partielle d'un logos, sans l'autorisation de son auteur.

  2. MARKETING MIX CA HEINEKEN TI TH TRNG VIT NAM:Heineken marketing strategies

    C�c tin nhan cung n�n tao ra hieu qua t�ch cuc d�n kh�ch h�ng cua ho. Muc d�ch quang c�o cho Heineken n�n duoc d� n�ng cao h�nh anh cua m�nh bang phuong tien tap trung v�o c�c huong vi t�t.Heineken n�n giao t�t ca c�c nam gi� tri c�t l�i (Vi gi�c, Truy�n th�ng, Huu nghi....)

  1. L'etranger chapitre 2 et 3

    * Ici, Meursault �carte (dismiss) la notion culturelle d'amour, mais il appr�cie compl�tement la force de d�sir "Je me suis mis au balcon. Ma chambre donne sur la rue principale du faubourg. " (37) * il passe le reste du jour dans le balcon et il regarde les personnes qui

  2. Commentary on Annie Proulx(TM)s The Shipping News

    Also, Proulx states that the first thing Quoyle notices is 'half the panes were gone', allowing the reader to learn that Quoyle is fairly observant. The short sentences that follow let the reader picture Quoyle as he changes his fixation on one thing wring with the house to another.

  1. The confort of stranger-commentary

    action: Eva and Maria wearing cosmetics and trying to look as beautiful as they can.

  2. Mr Ibrahim et les Fleurs de Coran - analysis in French and German

    Leur rapprochement continu aboutit, apr�s le suicide du p�re, � l'adoption de Momo par monsieur Ibrahim. Le vieux est d�sormais son papa (55,15) et, vice versa, Momo est maintenant son fils : " Il mettait mon fils dans toutes les phrases, comme s'il venait d'inventer la paternit�.

  1. Knock-offs are faux pas - arguing against buying fake designer goods.

    explains, "People think, 'Oh, it's just a T-Shirt and it's no real harm,' but we try to explain where the money is going. What if a 10-year-old girl is working every day to make those T-Shirts?"

  2. Le march chinois et Danone ont, pendant trs longtemps, suivis un dveloppement parallle, cest--dire ...

    Le Groupe BSN �tait alors le troisi�me groupe agroalimentaire diversifi� europ�en et le premier en France, en Italie et en Espagne. Au d�but des ann�es 90, le Groupe BSN a adopt� une strat�gie de consolidation des positions acquises au cours des ann�es pr�c�dentes, de d�veloppement de synergies en Europe occidentale, et d'entr�e sur des secteurs en croissance.

  • Over 160,000 pieces
    of student written work
  • Annotated by
    experienced teachers
  • Ideas and feedback to
    improve your own work