• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

L'amiti: rien n'est plus commun que le nom, rien est plus rare que la chose

Extracts from this document...

Introduction

Sujet : " Chacun se dit ami ; mais fol qui s'y repose : Rien n'est plus commun que ce nom, Rien n'est plus rare que la chose. " La Fontaine Alter ego ou acolyte, �me s�ur ou simple accointance, la soci�t� d'aujourd'hui jette ces paroles dans le m�me baluchon que celui de l'amiti�. Le terme de l'amiti� est utilis� pour diff�rente situation, c'est pourquoi quelque fois on applique les tactiques d'une franche amiti� tandis que d'autre fois on s'acquitte d'une fallacieuse. Mais dans tous les cas, il s'av�re �tre n�cessaire d'avoir un bras droit, car d'une pars la complicit� et le partage entre deux personne apporte une s�curit� �motionnelle, mais d'une autre part, elle est le moteur d'�volution sur le plan personnel pour chaque individu. Parfois il en r�sulte m�me une certaine d�pendance. La Fontaine, po�te, moraliste et romancier du 17�me si�cle, a soutenu que " Chacun se dit ami ; mais fol qui s'y repose : Rien n'est plus commun que ce nom, Rien n'est plus rare que la chose." Dans quelle circonstance 'l'amiti�' s'associe-t-elle avec 'sociabilit�' ? ...read more.

Middle

Par cons�quent, l'union qui ce fait entre deux �tres n'est fond�e que sur cette mutuelle tromperie ; un d�guisement en soi-m�me et � l'�gard des autre. Cela nous ram�ne au raisonnement de Pascal, lorsqu'il disait : 'Chaque degr� de bonne fortune qui nous �l�ve dans le monde nous �loigne de la v�rit�'. Le terme amiti� pr�te souvent � confusion � cause de son concept mixte et probl�matique. Parmi les nombreuses d�finitions de ce mot, nous pouvons class� dans un grand groupe 'l'amiti�' qui s'alimente de la piti�, la d�votion, l'affection familiale et la solidarit�. C'est une amiti� qui est presque impos�e. On choisi ces amis mais pas sa famille, comme le dit si bien la citation. C'est dans se cas qu'on apprend � s'aimer, � se respecter et � s'appr�cier. Li�e d�s la naissance par le sang, on cr�e de multiples autres liens avec le temps, tel que la solidarit� fraternelle ou paternelle, la complicit�. Les membres de la familles sont souvent l� pour montrer l'exemple au plus jeune, pour transmettre leur exp�rience et connaissance de vie afin d'aider son proche � �voluer dans le meilleur des mondes possible. ...read more.

Conclusion

Un r�el ami est celui autour du quel nous pouvons nous mettre a nue sans se pr�occuper du regard de l'autre. L'ami v�ritable est le seul qui permet � un homme de progresser car l'ami vertueux est en r�alit� le miroir dans lequel il est possible de se voir tel que l'on est. Finalement chacun � sa d�finition de l'amiti�, selon ses exp�riences et ses propres principes. Mais il est certain que la parole 'amiti�' a son importance et elle n'est pas toujours prise en consid�ration. L'amiti� v�ritable est donc la forme la plus parfaite de l'altruisme: l'individu s'y accomplit dans un autre lui. En d'autre terme, se sont deux individus sur le m�me pied d'�galit� s�parer en deux corps mais ne faisant plus qu'un esprit. Une vraie amiti� n'est que joie d'aimer et ouverture de soi, au point ou l'un fini par conna�tre son ami mieux qu'il se conna�t lui-m�me. Nous ne trouvons pas tous un partenaire dont l'amiti� et synonyme d'exclusivit�, c'est un privil�ge que certain on en d�pit des autres, mais nous sommes tous entour� et soutenu quel que soit la forme dont cette certaine amiti� vient � �tre exprim�. ...read more.

The above preview is unformatted text

This student written piece of work is one of many that can be found in our International Baccalaureate Languages section.

Found what you're looking for?

  • Start learning 29% faster today
  • 150,000+ documents available
  • Just £6.99 a month

Not the one? Search for your essay title...
  • Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

See related essaysSee related essays

Related International Baccalaureate Languages essays

  1. MARKETING MIX CA HEINEKEN TI TH TRNG VIT NAM:Heineken marketing strategies

    Gi� b�n giua c�c si�u thi cung ch�nh lech nhau 5.000 d�ng- 10.000 d�ng/th�ng, tuy loai. Gi� bia Heineken cung nhu Tiger xu�t xuong kh�ng thay d�i. Nhu vay c� th� n�i gi� tang cao do kh�ng ki�m so�t duoc gi� b�n tr�n thi truong.

  2. Lacoste - nous nous demanderons jusqu' quel point l'entreprise Lacoste a t-elle put matriser ...

    Ren� Lacoste �tait un tennisman de haut niveau � l'int�rieur de l'�quipe de France puisqu'il a remport� sept comp�titions du grand Chelem en simples et trois en double. . Cependant, c'est en 1929 qu'il doit arr�ter sa carri�re de sportif, atteint d'une bronchite chronique il est oblig� de se m�nager.

  1. Gographie 3e Partie Des mondes en qute de dveloppement. Questions and ...

    Leur agriculture se modemise. L'industrie se d�veloppe soit � partir de capitaux propres soit � partir des investissements (IDE) apport�s par les pays du Nord, en particulier par les FTN. Leurs productions agricoles et leurs produits industriels sont vendus sur les march�s mondiaux, en particulier ceux des Nord.

  2. Analysis of Asterix in Spain. Le titre du rcit que jai lu est ...

    -Mais vous d�barquez, mon vieux, par Toutatis! -Nous allons en Hispanie! -Pourquoi faire ? -Pour y passer les vacances, tiens! Le cours du sesterce est avantageux et on est s�r de trouver du soleil..." 5- Autre tradition espagnole qui se devait d'appara�tre dans l'album: la corrida.

  1. The confort of stranger-commentary

    In the last two sentences, McEwan concentrates more in characterizing the Eva and Maria to suggest the unreliability of appearances. In the third paragraph, Eva and Maria put the clothes back to where they were, and opens the window to make sure that their mother does not realize that her perfume has been sprayed.

  2. Analysis of the Incipit of Bel ami

    4/ Pourquoi l'incipit insiste-t-il sur les difficult�s p�cuniaires (= financi�res) du personnage ? (Montrez le, commentez le). L'auteur insiste beaucoup sur les difficult�s p�cuniaires de Georges Duroy. En effet, le champ lexical de l'argent est tr�s pr�sent dans l'incipit, la " monnaie " �tant m�me le sujet de la premi�re phrase du livre.

  1. Mr Ibrahim et les Fleurs de Coran - analysis in French and German

    " (39, 13-14). Dans ses rapports extr�mement p�nibles avec sa propre m�re, c'est l'ironie qui lui donne le moyen de maintenir des contacts acceptables pour les deux c�t�s : " C'est s�r que �a fait un peu bizarre de voir deux professeurs de l'Education nationale recevoir Mohammed l'�picier, mais enfin, pourquoi pas ?

  2. La Mauvaise foi en amour est un exemple bien appropri pour maitriser ses dsirs ...

    Cette absence de d�sir est seulement un moyen d'atteindre une certaine tranquillit� de l'�me . Rousseau dans la Nouvelle H�lo�se, " la possession de notre objet de d�sir nous d��oit ". En effet, si l'homme ressent un manque r�el de satisfaction, l'objet qui pourrait le combler est uniquement bas� sur

  • Over 160,000 pieces
    of student written work
  • Annotated by
    experienced teachers
  • Ideas and feedback to
    improve your own work