• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

Un systme social malade

Extracts from this document...

Introduction

Sujet : " Un syst�me social est profond�ment malade quand un paysan travaille la terre avec la pens�e que, s'il est paysan, c'est parce qu'il n'�tait pas assez intelligent pour devenir instituteur ". Un syst�me social regroupe un certain nombre d'individus en une soci�t� qui s'organise selon un mod�le caract�ris� par leurs relations ou rapports les uns avec les autres. Un exemple de structure est l'id�e de la " stratification sociale ", qui d�coupe la soci�t� en groupes pr�sentant une homog�n�it� en leur sein, mais qui est hi�rarchis�e et s�par�e en diff�rentes strates, selon les distinctions sociales tel que la race, le rang et le genre. C'est cet ensemble de diff�rences sociales associ�es aux in�galit�s de richesse, de pouvoir, de prestige et de savoir qui cr�e par la suite un disfonctionnement dans le syst�me et engendre certaines croyances et en cons�quence des jugements. Simone Weil, philosophe fran�aise du vingti�me si�cle, affirme qu'un " syst�me social est profond�ment malade quand un paysan travaille la terre avec la pens�e que, s'il est paysan, c'est parce qu'il n'�tait pas assez intelligent pour devenir instituteur ". Simone Weil fait ici, la distinction entre le savoir dit 'abruti' du paysan et le savoir 'acad�mique' ou 'scolaire' de l'instituteur. Quelle est donc la diff�rence entre ces deux valeurs du savoir? ...read more.

Middle

Les �tudes secondaires sont rendues plus accessibles aux meilleurs et les plus faibles sont n�glig�s. Le syst�me acad�mique de la plupart des pays occidentaux n'autorise pas l'apprentissage id�al des capacit�s de chacun, mais �tablit plut�t une �chelle de capacit�s reconnues sur laquelle chacun cherche � �tablir sa propre valeur, � �tre reconnu et accept�. Sur ce, nous revenons � l'id�e premi�re : ne na�t-il pas une certaine limitation de la personne d�coulant de cette id�ologie de comp�tition ? Il est bien r�put� pourtant, que la cr�ativit� s'�panouit en pensant 'hors de la bo�te' et que les poissons heureux sont ceux qui nagent contre le courant. C'est pour cette raison qu'une soci�t� qui encourage l'id�e que chacun ait un r�le pr�d�termin� par rapport � cette �chelle de valeurs arbitraires, encourage aussi la victimisation de l'individu. Elle �tablit une pens�e par laquelle l'�tre humain n'est pas ma�tre de ses choix, ni confiant dans ces propres capacit�s. Par cons�quent, un tel syst�me social �choue � son r�le premier de responsabiliser l'individu par rapport � ses propres choix et par rapport � la collectivit�. Que serait un syst�me id�al, y aurait-il eu des tentatives de le d�couvrir dans le pass�? Un rem�de au mal �tre de la soci�t� serait de d�courager cette victimisation de l'individu, et de le pousser en avant, lui redonnant confiance en lui, pour qu'il puisse prouver ses capacit�s. ...read more.

Conclusion

plus d etat donc communisme. Weber : parle et a invent� 3 types de domination, domination traditionel (rois, sacr� religieux), carismatique (hitler, mussolini,stalin, jesus domine selon leur carisme) selon, legale rationnel (il opte pour sa) : l'home il agit rationnelement (omoeconomicus), il fait des choix rationnel (il y pas demotion qui rentre en jeu) La burocratie : c une illustration, un mode de vie quil a inveteer ou la domination legal rationnel existe, les societe qui s'en raproche de plus c les societe occidental. Si un paysan travaille la terre en pensant qu'il n'est pas capable de faire autre chose, il n'est donc pas conscient de ses propres capacit�s, besoins ou envies. Il est limit� par la pens�e qu'il ne peut pas atteindre d'autres buts que ceux fix�s par une �chelle de valeurs �tablie par des tiers. Mais la responsabilit� finale n'en revient pas enti�rement � la soci�t� qui l'a model�. Le potentiel a la prise de conscience de chacun et sa capacit� de se prendre en charge lui revient. Le choix d'en faire usage et de d�terminer son propre chemin est et restera la responsabilit� de chacun. Une structure sociale reste le fruit de la pens�e collective et chacun y tient un r�le d�terminant. Chaque �tre humain fait partie du syst�me social dans lequel il �volue. En restant dans cette m�me id�e on peut dire qu'un syst�me malade refl�te ceux qui la composent. 1 ...read more.

The above preview is unformatted text

This student written piece of work is one of many that can be found in our International Baccalaureate Languages section.

Found what you're looking for?

  • Start learning 29% faster today
  • 150,000+ documents available
  • Just £6.99 a month

Not the one? Search for your essay title...
  • Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

See related essaysSee related essays

Related International Baccalaureate Languages essays

  1. Lacoste - nous nous demanderons jusqu' quel point l'entreprise Lacoste a t-elle put matriser ...

    Mais, dans les magasins de sport, les mod�les sont limit�s : on y trouve pas le m�me genre de marchandise. De plus, dans les grands magasins comme le printemps, les Galeries Lafayette, des rayons ou des " corners " sont d�di�s � la marque Lacoste.

  2. Gographie 3e Partie Des mondes en qute de dveloppement. Questions and ...

    Des soci�t�s fortement in�galitaires Structures sociales: opposition minorit�s riches / majorit� pauvre - faiblesse des classes moyennes. --- �migration vers les Nord mais aussi vers les Sud . C. Des difficult�s politiques Vid�o sur le Nig�ria ? - faiblesse de culture et de vie d�mocratique, r�gimes autoritaires, oligarchiques, dictature

  1. Le march chinois et Danone ont, pendant trs longtemps, suivis un dveloppement parallle, cest--dire ...

    Les biscuits Soda crackers, d�velopp�s pour combler les carences nutritionnelles en calcium, sont rapidement un succ�s, tout comme l'eau vitamin�e et �nergisante Maidong. G�ographie de son implantation Pour cro�tre, Danone mise sur sa connaissance concr�te du march� chinois. Un march� bien s�r tr�s sp�cifique mais qui est surtout tr�s peu homog�ne.

  2. L'etranger chapitre 2 et 3

    " (36) * Meursault cherche pour aspects physiques de Marie pour la souvenir apr�s qu'il est parti de sa chambre en contraste de ses souvenirs �motionnelles. * Il utilise des mots comme " sel " pour d�crire Marie. De sentir est un sens humain qu'il utilise pendant tout le livre pour parler des personnes qui l'environnent.

  1. MARKETING MIX CA HEINEKEN TI TH TRNG VIT NAM:Heineken marketing strategies

    m�y bia tai d�y hoac th�nh lap n�n mot nh� m�y bia ri�ng cua m�nh. Nhung huong di duoc vach ra ho�n to�n dua tr�n nhung bi�n chuy�n cua thi truong trong nuoc nhu viec han ch� nhap kh�u, kha nang hop t�c voi nhung d�i t�c lon v� v�n d�u tu c�n thi�t.

  2. La France revient sur les pas de son histoire rcente, et pratique non pas ...

    Comme l'a fait remarquer Tahar Ben Jelloun, l'auteur du livre " Hospitalit� Fran�aise ", la France �tait accueillante. Dans son livre il nous raconte qu'il se "rappelle souvent cet accueil " lorsqu'il est arriv� en France ; " sa qualit�, sa gratuit�...

  1. Written Task: The Usage of Burglish on Social Networks

    Mike: However, what you also need to consider is that the Internet has become a necessity for every Burmese teenager.

  2. Comment peut-on avoir deux interpretation differentes sur un fait historique?

    On comprend alors que les sentiments de l’historien dépasse la raison et même domine la moral. La première interprétation que l’on a observe est un courant que l’on appelle «orthodoxe» tandis que dans la deuxième se nomme «révisionnisme » bien plus que des faits qui se confrontent, ce sont bien deux interprétations sur des même faits.

  • Over 160,000 pieces
    of student written work
  • Annotated by
    experienced teachers
  • Ideas and feedback to
    improve your own work