• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

Information Communication

Extracts from this document...

Introduction

Information et Communication 2e ann�e PO-SO Contr�le continu des �tudiants �trangers GALINDO COBOS Juan Antonio (Mexique) L'article que j'ai lu a �t� �crit par Henri BOYER, collaborateur au Laboratoire " Dipralang " et enseignant � l'Universit� Paul-Vall�ry et � Montpellier 3. Cet article se trouve dans la revue " Mots ", intitul� Langues(s) et nationalisme(s), n�. 74 publi� en mars 2004 avec le titre " Langue et nation : le mod�le catalan de nationalisme linguistique ". L'objet de la recherche s'agit de la proposition � instaurer un bilinguisme tout au long des r�gions o� existent des " langues propres ". Cette recherche a �t� fait principalement dans la r�gion de la Catalogne, en Espagne, o� la langue officielle est le castillan, et le catalan comme langue non officielle (parlait par une population minoritaire). L'�tablissement d'un bilinguisme dedans l'espace g�ographique, catalogu� comme national dans certaines r�gions en Espagne, a �t� propos� pour sauvegarder la communication qui est faite entre les deux langues sans prendre une plus importante que l'autre. ...read more.

Middle

laquelle est, dans ce cas l�, l'Espagne comme pays, et pas comme l'union des divers cultures qui ont seulement en commun l'espace g�ographie. Aussi, on pourrait partir de l'importance des syst�mes de production de masse d'un pays, ce qui donne des services, des biens ou des id�es, lesquels doivent �tre apport�s d'une mani�re claire, alors le probl�me d'avoir une cha�ne de t�l�vision en catalan, par exemple, dont tous les programmes donn�s montrent des informations qui peuvent �tre compris pour ceux qui parlent le catalan. Tout ce que les groupes qui parlent catalan veulent, ce que le gouvernement accepte l'�galit� des droits linguistiques en Catalogne, mais ils veulent une �galit� que fasse du catalan la seule langue officielle dans la r�gion, proposition que les organisations politiques et le gouvernement espagnol ne peuvent pas permettre, car il existe d'autres r�gions o� il y a une autre langue � part du castillan, et m�me si elles se trouvent avec des conflits � propos du langue certifi�e, elles peuvent vivre avec l'emploi du castillan pour les affaires officielles. ...read more.

Conclusion

Le point de vue que ces acteurs ont du catalan, quand ils parlent du catalan comme un signe indispensable de leur identit�, c'est un peu d�bile et absurde, car ils peuvent bien parler leur langue en conservant le castillan comme langue d'affaires gouvernementales. Ainsi, ils d�montrent uniquement la peur contre l'absorption d'autres groupes culturels, et la n�cessit� de garantir leur individualit�. Mais, le nationalisme qui est exhib� en Catalogne, ne laisse pas lieu aux conversations avec le gouvernement pour trouver la solution la plus viable que ne nuisse pas les buts des deux parts. Finalement, il est important de dire que la pol�mique suscit�e par cette proposition, elle peut s'encadrer dans divers branches de recherches, en ce cas l�, la communication joue un r�le important, d� � l'influence communicative qu'il doit y avoir. N�anmoins, il est imp�ratif de trouver des solutions o� la langue ne soit pas pris comme un objet, mais comme le syst�mes des signes qui se d�roule au contact avec des groupes, lesquels ils le parlent. ...read more.

The above preview is unformatted text

This student written piece of work is one of many that can be found in our University Degree French section.

Found what you're looking for?

  • Start learning 29% faster today
  • 150,000+ documents available
  • Just £6.99 a month

Not the one? Search for your essay title...
  • Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

See related essaysSee related essays

Related University Degree French essays

  1. Le ptrole de sa dcouverte nos jours

    Nigeria et � la nationalisation des actifs de la Compagnie du canal de Suez par Gamal Abdel Nasser. En 1959, on d�couvre des gisements de p�trole en Libye. Toutes ces nouvelles sources qui apparaissent vont combler les besoins des pays occidentaux et d�velopper les relations internationales.

  2. Etude stratgique Toyota. Quels sont les points forts de Toyota ? Sur quels marchs ...

    > En temps normal, 10 � 15% des v�hicules sont test�s � la sortie de la cha�ne sur une piste d'essai. En 2003, � la sortie de la Yaris, 100% des nouveaux v�hicules ont �t� test�s. > Chaque usine Toyota paie au concessionnaire les r�parations d'un v�hicule qui sort de

  1. Le Systme dinformation organisationnel : perspectives dvaluation du systme dinformation de contrle de gestion ...

    Ils ont pour fonction de m�moriser l'information en vue d'un contr�le post�rieur. La comptabilit� g�n�rale, la comptabilit� analytique, les statistiques de ventes, les statistiques de production en sont des exemples. Dans de tels syst�mes, la priorit� est accord�e � l'exactitude des donn�es, les d�lais ont peu d'importance.

  2. Sainsbury, distributeur anglais, et sa politique d'externalisation des SI

    La confidentialit� est en jeu. De plus, le fournisseur � l'�tranger n'est pas forc�ment expert dans le domaine de l'entreprise cliente : les normes peuvent �tre diff�rentes, les besoins mal compris...

  1. Boule de Suif est une nouvelle raliste de Guy de Maupassant parue en 1880. ...

    : Mme Carr�-Lamandon : L'auteur d�crit Mme Carr�-Lamadon comme jeune et jolie. Elle : montre beaucoup de d�dain � l'�gard de Boule de Suif mais elle n'est gu�re plus vertueuse que : la prostitu�e. En effet, la " jolie Mme Carr�-Lamandon " est " la consolation des officiers de : bonnes familles envoy�s � Rouen en garnison "(p.15).

  2. Droit des socits

    des assembl�es g�n�rales et aussi dans les petites soci�t�s, dont le capital est d�tenu majoritairement par un seul associ�. Par ailleurs, la disparition de l'affectio societatis est un �v�nement douloureux qui peut entra�ner la disparition anticip�e de la soci�t� mais le plus souvent dans la pratique judiciaire, elle se manifeste

  1. DROIT DES MDIAS ET DE L'INFORMATION

    L'exercice de ces libert�s comportant des devoirs et des responsabilit�s peut �tre soumis � certaines formalit�s, conditions, restrictions ou sanctions, pr�vues par la loi, qui constituent des mesures n�cessaires, dans une soci�t� d�mocratique, � la s�curit� nationale, � l'int�grit� territoriale ou � la s�ret� publique, � la d�fense de

  2. Lorenzaccio - Commentaire partir d'une citation de Loc Chotard

    La métaphore du masque qui colle à la peau semble être le moyen que Musset a trouvé pour interpréter sa propre duplicité. « Veux-tu que je laisse mourir en silence l'énigme de ma vie ? », demande Lorenzo à Philippe (III, 3).

  • Over 160,000 pieces
    of student written work
  • Annotated by
    experienced teachers
  • Ideas and feedback to
    improve your own work