• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

University Degree: French

Browse by

Currently browsing by:

Meet our team of inspirational teachers

find out about the team

Get help from 80+ teachers and hundreds of thousands of student written documents

  1. Etude stratgique Toyota. Quels sont les points forts de Toyota ? Sur quels marchs est-elle prsente ? Comment se comporte-t-elle face la concurrence ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de rpondre.

    Toyota, un leader mondial de l'automobile Le groupe Toyota Motor Corporation a �t� fond� le 28 aout 1937 par M Sakachi Toyoda. Il se compose de 71 116 employ�s (320 808 en associant les affiliations) et dispose d'un capital de 3.526 milliards d'euros. Figure 1 : Mr Sakashi Toyoda, surnomm� aussi "Le Roi des Inventeurs" 1- Historique Avant de pr�senter la soci�t� Toyota, commen�ons d'abord par �tudier le d�veloppement du groupe et ses �volutions technologiques : DATES Evolutions Techniques Evolutions de la Firme 1890 Sakichi Toyoda invente Toyoda Wooden Hand Loom 1896 Sakichi Toyoda invente Toyoda PowerLoom 1906 Sakichi Toyoda

    • Word count: 9638
  2. Le Systme dinformation organisationnel : perspectives dvaluation du systme dinformation de contrle de gestion Cas : Office National dElectricit

    L'�valuation s�rieuse des syst�mes d'informations est une m�thode qui permet � l'entreprise d'atteindre l'efficacit� et l'efficience organisationnelle. L'�valuation des syst�mes d'information d'entreprises peut s'articuler autour de deux syst�mes distincts, mais compl�mentaires : le syst�me de production des donn�es (SPD) et le syst�me d'utilisation des donn�es (SUD). Pourtant, l'�valuation d'un SI n'est pas une t�che simple et facile, elle n�cessite le temps, l'argent et des sp�cialistes qui s'en chargent, c'est pour cela qu'on s'est limit� dans notre travail � un diagnostic du SI du contr�le de gestion.

    • Word count: 20987
  3. Sainsbury, distributeur anglais, et sa politique d'externalisation des SI

    A titre d'exemple, British Airways a annonc�, en 1996, sa volont� d'�conomiser 1,6 milliard de dollars d'ici � l'an 2000. Son P.D.G., Robert Ayling, a d�clar�, � cet �gard, que British Airways aurait recours � l'externalisation chaque fois qu'une entreprise ext�rieure pourrait g�rer une fonction de mani�re plus efficace. I. Sainsbury et l'externalisation A l'aube du troisi�me mill�naire, l'entreprise Sainsbury, cr��e en 1869, a op�r� avec succ�s un certain nombre de changements jug�s n�cessaires � la survie du groupe. Avec plus de 535 magasins, 238 stations essence, et 145 000 employ�s offrant leurs services � 13 millions de clients par

    • Word count: 5154
  4. Durabilit et reconnaissance a travers le temps le cas du chocolat ROM

    Quelques ann�es plus tard une fusion a eu lieu et le nouveau producteur du ROM �tait � l'�poque Kandia-Excelent. En 2007, l'entreprise britannique Cadbury a rachet� 95% des actions de la soci�t� qu'on vient de mentionner, devenant propri�taire des marques ROM, Kandia, Magura, Laura, Silvana et Sugus. En janvier 2010 Kraft Foods a conclu la proc�dure d'achat du Cadbury, mais avec la condition de la Commission Europ�enne de c�der les activit�s de confiserie de Pologne et Roumanie. Par cons�quence, le nouveau propri�taire de la marque ROM en Roumanie aura �t� un autre dans les plus courts d�lais. Ce produit raconte une histoire d'une barre de chocolat typiquement roumaine.

    • Word count: 3021
  5. francais publicite

    Architecture, decoration, arts, design ", n� 32, Mai 2003, page 33 6 AD, " Architectural Digest. Architecture, decoration, arts, design ", n� 32, Mai 2003, page 65 7 FLAIR, n� 19/914, 12 mai 2005, page 39 8 ONLY YOU, Septembre 2005, page 61 9 ZAHRAT AL KHALEEJ, n� 1259, may 10th 2003, page 29 10 VOGUE, " A Conde nast publication " n� 12, d�cembre 2004 - page 21 11 BIZZ, n� 52, novembre 2004, page 59 12 PARIS MATCH, n� 2948, 17 novembre 2005, page 15 13 GALA, n� 649, 16 novembre 2005, page 11 14 GALA, n� 650, 23 novembre 2005, page 6 15 ZAHRAT AL KHALEEJ, n� 1259, may 10th 2003, page 21 N� Marque Magazine % image % texte % blanc C N/B Promesse Th�me(s)

    • Word count: 4007
  6. Droit des socits

    Concernant la personne morale, elle peut prendre diff�rentes formes : 1. L'entreprise sous forme de soci�t� : il y a deux grandes cat�gories de soci�t�s : les soci�t�s civiles dont l'objet social est de nature civile et qui n'ont pas choisi la forme d'une soci�t� commerciale 2. Les soci�t�s commerciales par la forme qui sont des soci�t�s soumise au r�gime juridique et aux obligations notamment comptables des commer�ants quel que soit la nature de leur activit�. Etant entendu que l'adoption d'une telle forme de soci�t� est obligatoire d�s lors que l'activit� est commerciale.

    • Word count: 12744
  7. Steven R. Ekovich , Qui est John Kerry ? L'auteur de ce livre Steven Ekovich est originaire de Californie et vtran de la guerre du Vietnam. Il enseigne les sciences politiques

    Rubenzer, "Personality, Character, and Leadership in the White House: Psychologists Assess the Presidents", Brassey's US; Martin Seligman,"Learned Optimism: How to Change Your Mind And Your Life", Free Press. A y ajouter les sites Internet dont il puise de l'information : www.JohnKerry.com ; www.census.gov ; www.umich.edu/~nes ;et www.pollingreport.com . Pour r�pondre � la question que l'auteur m�me pose dans le titre de son ouvrage,il propose au lecteur une biographie du candidat d�mocrate ( I) et d�veloppe ensuite tous les points dans lesquels consiste la grande comp�tition pour le poste pr�sidentiel en y ins�rant Kerry (II). I. La biographie de John F.

    • Word count: 3784
  8. DROIT DES MDIAS ET DE L'INFORMATION

    : www.coe.int/T/F/Droits_de_l%27Homme/media/ - Cour de justice des Communaut�s europ�ennes: http://curia.eu.int - Commission europ�enne : http://europa.eu.int/comm/avpolicy/index_fr.htm - ASBL Droit et nouvelles technologies: www.droit-technologie.org - Soci�t� des r�dacteurs de La Libre Belgique : http://sdr.ovh.org - AGJPB : www.agjpb.be - Editeurs francophones de Belgiques: www.jfb.be - Tuner (actualit� de la radio en Belgique): www.tuner.be - Action critique m�dias : www.acrimed.org - Observatoire du r�cit m�diatique : www.comu.ucl.ac.be/reci/orm/ INTRODUCTION D�finitions M�dia: "Moyen de diffusion, de distribution ou de transmission de signaux porteurs de messages �crits, sonores, visuels (presse, cin�ma, radiodiffusion, t�l�diffusion, vid�ographie, t�l�distribution, t�l�matique, t�l�communication..."

    • Word count: 51105
  9. Voici quelques questions, sujet de travaux et thèmes de réflexion qui peuvent utilement animer l'étude de la matière du cours et la préparation de l'examen.

    Comment Daniel Stern voit-il les capacit�s sonores du nouveau-n� et leur �volution? 19. En quoi le rapprochement entre " occurrence " et " pattern " (mod�le) ou " th�me " et " variation " observ� par Daniel Stern fonde-t-il la comp�tence s�miotique chez l'enfant ? 20. En quoi les travaux de Daniel Stern prouvent-ils qu'en d�pit du probl�me fondamental de la s�miotique sonore � identifier des signes dans le son, les conditions de possibilit� d'une s�miotique sonores sont bien pr�sentes ?

    • Word count: 30281
  10. Conformment la tradition, les journaux franais, surtout Le Monde, ont la rputation d'tre des journaux de qualit, publiant des articles qui expliquent les causes et pas seulement les consquences d'un sujet.

    En cons�quence, le premier journal populaire, Le Petit Journal2, est cr�e en 1863. Il �tait le premier quotidien � adopter un format plus petit, un prix tr�s bas (cinq centimes), il avait plus de sport et faits divers et moins de politique, et fut un �norme succ�s. La troisi�me r�publique a introduit le suffrage universel pour les hommes, en m�me temps que l'industrialisation et l'urbanisation ont contribu� � diminuer l'analphab�tisme. Avec leurs nouveaux droits et aptitudes les Fran�ais sont devenus tr�s occup�s par la politique. Tout d'un coup ils avaient besoin de comprendre ce qui se passait en Assembl�, et les journaux se sont impos�s comme une force importante.

    • Word count: 5133
  11. L'histoire de l'occupation et de la libération au cours du dernier conflit mondial qui marqua si profondément la région du Normandie est bien difficile à évoquer.

    Rommel, pendant ce temps � Saint-Val�ry-en-Caux, faisait 46,000 prisonniers dont 12 g�n�raux. Apres de violents combats, le 11 juin, l'Eure est franchie � Cailly. Les blind�s s'engagent sur le pont de vigor qui est intact, pendant que les parachutistes l�ch�s entre Evreux et Louviers d�sorganisent les arri�res. Il n'y aura alors plus que quelques combats sporadiques jusqu'au 13 juin � Pont-de-l'Arche sur la Seine. D�s le 9 juin 1940 0 Rouen pour maintenir l'ordre et garanti la s�curit� de leurs troupes, les Allemands font prisonni�res des civils, des passants sont pris et des otages sont m�me surpris chez eux ;

    • Word count: 5536
  12. L'humanisme de la Renaissance contraste singulièrement avec la scolastique moyenageuse et incarne un profond renouveau artistique marqué par la redécouverte des modèles antiques ou encore par le retour en force des repré

    D�butons notre �tude par une biographie de l'artiste, Nicolas Poussin, consid�r� par beaucoup de sp�cialistes comme " le plus grand des peintres fran�ais du XVIIe si�cle "2 Nicolas Poussin naquit en 1594 dans le hameau de Villers en Normandie. Il semble que, tr�s jeune, l'artiste ait re�u une tr�s solide �ducation. Lisant couramment le latin, le jeune Poussin se passionne pour des classiques de Virgile � Tite-Live. Cela exercera une forte importance dans l'inspiration du futur artiste. Des rudiments de peinture lui furent �galement inculqu�s.

    • Word count: 3107
  13. Le point de vue du lecteur.

    et plebs (le peuple-classe inf�rieure de la soci�t�), ce qui repr�sente une confusion lourde de cons�quence. L'autre source importante de cette attention que la sociologie moderne porte aux cultures populaires est le marxisme, qu'il convient de mentionner ici pour son apport th�orique. Comme on l'a vu, Marx s'est int�ress� d�s l'origine � la litt�rature qualifi�e de populaire, et ce de fa�on nettement critique. La raison en est limpide : le credo marxiste veut que ce soit l'organisation de la production (les rapports du capital et du travail)

    • Word count: 4854
  14. Sommaire - La position de Singapore Airlines sur le march

    L'int�gralit� de nos sources est visible en annexe. Question 1/ Apportez des raisons expliquant l'attractivit� du transport a�rien en tant que secteur d'activit�. Analysez les diff�rents services des transporteurs et identifiez leurs diff�rences, en dehors des tarifs. Le transport a�rien s'av�re le plus rapide de tous les moyens de transport existants, mais il est le plus on�reux et le plus consommateur en �nergie. Nombreuses sont les raisons qui expliquent l'attractivit� du transport a�rien en tant que secteur d'activit�. M�me si le transport de fret (la 1�re raison d'�tre de l'aviation civile), ne repr�sente que 1% seulement en tonnage (mais plus en valeur !)

    • Word count: 6499
  15. Baltijas valstu sadarbiba.

    Eiropas Savieniba ir aicinajusi Latviju, Lietuvu, Igauniju izverst sadarbibu ekonomiskaja joma. ES pec tas papla�ina�anas Baltijas valstim ipa�i nozimiga varetu but sadarbiba ar Belgiju, Niderlandi un Luksemburgu. Ari �is valstis par vienu no saviem uzdevumiem ir izvirziju�as sadarbibas stiprina�anu ar citam mazajam valstim. Baltijas Asamblejai notiek regularas tik�anas ar Beniluksa valstu parlamentu. Baltijas valstim ir japierada ES, ka tas var sadarboties. Speja sadarboties pati par sevi butu labu kaiminattiecibu raditaja. Un musu valstu gadijuma tas dos liecibu par musu speju ieklauties un sadarboties daudz pla�aka - ES telpa. Un Beniluksa valstis ir gatavas dalities pieredze, ka ari sadarboties ar mums.

    • Word count: 3198
  16. Aprs avoir largi la philosophie de Martin Heidegger et Sren Kierkegaard et aprs avoir dfendu avec vhmence l'idalisme philosophique de la politique Marxiste pendant la guerre froide

    Donc si nous ne sommes pas pr�d�finis � la naissance, nous cherchons � nous d�finir durant la vie; nous devons chercher notre essence. Autrement dit, notre existence pr�c�de notre essence. Sartre r�sume cet argument dans "L'Existentialisme est un humanisme" ainsi: "Qu'est-ce que signifie ici que l'existence pr�c�de l'essence? Cela signifie que l'homme existe d'abord, se rencontre, surgit dans le monde, et qu'il se d�finit apr�s. L'homme, tel que le con�oit l'existentialiste, s'il n'est pas d�finissable, c'est qu'il n'est d'abord rien.

    • Word count: 3273
  17. Dans le Projet de Paix Perpétuelle, Kant consacre une partie à l'importance du droit cosmopolitique.

    Cependant, peut-on affirmer que la multiplication des flux commerciaux au niveau international est un moyen viable pour pacifier les soci�t�s? Le d�veloppement d'un espace �conomique europ�en a, apr�s la Seconde Guerre Mondiale, �t�, entre autres, con�u dans cet esprit et s'av�re jusqu'� pr�sent un succ�s puisqu'une guerre entre certains membres de l'Union Europ�enne s'av�re maintenant fort peu probable. Cependant, sur le plan mondial, il est n�cessaire de relativiser l'impact pacificateur des �changes commerciaux puisque certaines pratiques imp�rialistes occidentales conduisent � un d�veloppement asym�trique du monde, � l'augmentation de la fracture Nord-Sud et, par cons�quent, � l'exacerbation de tensions.

    • Word count: 5063
  18. La célèbre fable de l'âne de Buridan illustre bien le tragique dilemme du choix auquel nous sommes confrontés.

    Finalement, le probl�me de la libert� de nos choix est intimement li� aux m�canismes de la justice dans la soci�t�. La justice corrective, pour reprendre la d�finition d'Aristote, sert-elle � assurer la libert� des choix des citoyens respectueux des lois ou � restreindre les libert�s individuelles? Au niveau politique, nous verrons quelles peuvent �tre les principes qui semblent le mieux permettre de concilier libert� et tol�rance. L'�tat de nature, le stade pr�-social, correspondrait, selon certains analystes � un �tat de nature sauvage caract�ris� par les combats, rivalit�s permanentes.

    • Word count: 4941
  19. MARCHE DE LA LINGERIE

    Mais la tendance actuelle est � la d�r�glementation, avec notamment les 2 points suivants : - La fin des accords multifibres (AMF) d'ici 2005, qui va entra�ner l'ouverture de la Chine, du Pakistan et de l'inde (3 poids lourds de l'industrie textile), ce qui repr�sente un march� potentiel consid�rable et une concurrence accrue pour les marques fran�aises bas de gamme ; - L'obligation �dict�e par la Cour Europ�enne pour les entreprises fran�aises de textile de rembourser les aides octroy�es par l'Etat fran�ais en 1997 lors de la loi Borotra.

    • Word count: 4333
  20. PROCESSUS DE DECISION MAKING CHEZ RENAULT

    Trois comit�s sp�ciaux ont �galement �t� cr�es depuis 1996 : un Comit� des comptes et de l'audit, un Comit� des nominations et des r�mun�rations et un Comit� de strat�gie internationale. Premi�re Partie Processus De Management I. PROCESSUS DE " DECISION MAKING " CHEZ RENAULT L'Alliance Renault Nissan a, comme bon nombre pouvait s'y attendre engendr� des changements au niveau des deux structures. On a ainsi vu na�tre une supra structure, Renault Nissan B.V. charg�e de la d�cision des deux entreprisses aux niveaux strat�giques dans le cadre de l'Alliance.

    • Word count: 8239
  21. Comment la guerre en Irak a effectué les relations entre la France et les Etats Unies Table de matières.

    J'ai choisi une gamme de journaux, d'id�ologies politiques de gauche, de droite et du centre, pour avoir une bonne repr�sentation de l'opinion fran�aise. Tout d'abord je vais expliquer les �v�nements de septembre 2002 � mars 2003, la r�solution 1441, les inspections en Irak, la deuxi�me r�solution et le d�but de la guerre contre L'Irak. Puis je vais analyser la mani�re dont ces �v�nements on �t� trait�s par les media fran�ais. Finalement je vais donner ma propre opinion sur les changements des relations entre la France et les Etats-Unis avant de consid�rer ce que r�serve l'avenir pour l'Irak, la France et les Etats-Unis.

    • Word count: 10664
  22. Lorenzaccio - Commentaire partir d'une citation de Loc Chotard

    Il est publié en août 1834 dans Un Spectacle dans un fauteuil. Musset appartient au mouvement du romantisme, qui se développe en France au cours du XIX siècle en réaction à la régularité classique jugée trop rigide et au rationalisme des siècles antérieurs. La pièce de théâtre nous dévoile une Florence meurtrie et débauchée, où évolue le héros romantique de la pièce, Lorenzo de Médicis. L'action qui se déroule en janvier 1537 est inspirée d'élèvements réels racontés dans une chronique de la Renaissance de Benedetto Varchi sur la vie de Florence au XVIe siècle.

    • Word count: 5409
  23. Impact de la logique dinnovation sur le choix du business model par un entrepreneur.

    Puis nous aborderons les entreprises du secteur tertiaire, où on peut penser que l’innovation technologique n’est pas forcement primordial pour se différencier et obtenir des parts de marché. ________________ 1/ Définition du business model Le Business model, modèle d'entreprise, modèle d'activité, ou encore concept d'activité est l'ensemble des mécanismes permettant à une entreprise de créer de la valeur, quelle soit économique ou sociale, à travers la proposition faite à ses clients, son architecture de valeur (comprenant ses ressources, sa chaîne de valeur interne et externe)

    • Word count: 4184
{{widget type="widgets/category_paragraph" paragraph="

La v

Marked by a teacher

This document has been marked by one of our great teachers. You can read the full teachers notes when you download the document.

Peer reviewed

This document has been reviewed by one of our specialist student essay reviewing squad. Read the full review on the document page.

Peer reviewed

This document has been reviewed by one of our specialist student document reviewing squad. Read the full review under the document preview on this page.