• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

Prsentation dun auteur francophone : J.M.G. Le Clzio.

Extracts from this document...

Introduction

Grade fran�ais 1 Pr�sentation d'un auteur francophone : J.M.G. Le Cl�zio. Si j'ai choisi de vous pr�senter Jean-Marie Gustave Le Cl�zio, c'est parce qu'il est l'un des quarante-quatre signataires du manifeste " Pour une litt�rature-monde ", qui invite � la reconnaissance d'une litt�rature de langue fran�aise qui ne rel�guerait plus les auteurs dits " francophones " dans les marges ; et � retrouver le romanesque du roman en r�habilitant la fiction gr�ce notamment � l'apport d'une jeune g�n�ration d'�crivains sortis de " l'�re du soup�on ". Dans un entretien paru en 2001, Le Cl�zio d�plorait d�j� que " l'institution litt�raire fran�aise, h�riti�re de la pens�e dite universelle des Encyclop�distes, (ait) toujours eu la f�cheuse tendance de marginaliser toute pens�e de l'ailleurs en la qualifiant d' " exotique " ". ...read more.

Middle

Il �crit avec sa deuxi�me femme, originaire du Sahara occidental, Sirandanes, recueil de devinettes proverbiales courantes � Maurice, et Gens des nuages. D�s la fin des ann�es 60, il �labore des �uvres plus personnelles, moins marqu�es par le formalisme, sans perdre sa capacit� de r�volte mais domin�es par l'exploration de l'ailleurs et les pr�occupations �cologiques (Terra Amata, Le Livre des fuites, La Guerre), de plus en plus influenc�es par ses voyages (Les G�ants). Ses essais mettent en �vidence son cheminement m�ditatif nourri par la culture des indiens Embera, dirig� vers le panth�isme (L'Extase mat�rielle), la culture indienne, l'onirisme et l'exp�rience des drogues (Mydriase, Ha�), et toujours la recherche d'une �chappatoire � la soci�t� occidentale et urbaine contemporaine. Il d�nonce la " guerre " cynique du monde mercantile (La Guerre), le scandale de l'exploitation des enfants (Hasard) et des cultures minoritaires. ...read more.

Conclusion

et La Quarantaine (1995) et � son p�re dans l'Africain(2004) avant de s'inspirer du personnage de sa m�re dans Ritournelle de la faim pour lequel il se verra d�cerner le prix Nobel de litt�rature en octobre 2008, en tant qu' " �crivain de nouveaux d�parts,de l'aventure po�tique et de l'extase sensuelle, explorateur d'une humanit� au-del� et en dessous de la civilisation r�gnante ". Il est �galement l'auteur d'une quarantaine d'�uvres de fiction (romans, contes, nouvelles) et d'essais et c'est l'un des auteurs les plus traduits dans le monde. Tableau : Onirique : qui �voque le r�ve, qui est inspir� par le r�ve. Panth�isme : syst�me religieux, philosophique qui identifie Dieu et le monde./ Divinisation de la nature. Nahuatl : langue parl�e par les Nahua et jadis adopt�e par les Azt�ques comme langue litt�raire. Formalisme : respect scrupuleux des formalit�s, attachement excessif � l'�tiquette./Tendance, en art notamment, � privil�gier les valeurs formelles au d�triment du contenu ...read more.

The above preview is unformatted text

This student written piece of work is one of many that can be found in our University Degree French section.

Found what you're looking for?

  • Start learning 29% faster today
  • 150,000+ documents available
  • Just £6.99 a month

Not the one? Search for your essay title...
  • Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

See related essaysSee related essays

Related University Degree French essays

  1. Le ptrole de sa dcouverte nos jours

    Ces deux derni�res d�cennies nous ont donc montr� que le p�trole a �t� �tudi� de fa�on � ce qu'il y ait d'un c�t�, le p�trole vu comme une mati�re premi�re commune et de l'autre, le p�trole aper�u comme un �l�ment essentiel au d�veloppement des �conomies mondiales et qui reste une

  2. Etude stratgique Toyota. Quels sont les points forts de Toyota ? Sur quels marchs ...

    En fait, nous devons ici nuancer notre propos en ajoutant que : le z�ro d�faut est une strat�gie management qui a �t� initi�e en amont de la production et qui la d�borde largement. C'est devenu une "philosophie" maison qui impr�gne chaque membre du personnel.

  1. Le Systme dinformation organisationnel : perspectives dvaluation du systme dinformation de contrle de gestion ...

    des �volutions profondes, � savoir: - La r�organisation des syst�mes d'information op�rationnels autour des ERP (Enterprise Resource Planning, �galement appel�s syst�mes d'information int�gr�s). - Le d�veloppement d'une informatique d�cisionnelle, qui regroupe les aspects de management et de strat�gie. - La mise en place d'outils de communication, galvanis�e par l'essor de la technologie Internet.

  2. Sainsbury, distributeur anglais, et sa politique d'externalisation des SI

    M�me les plus gros fournisseurs ne sont pas � l'abri d'un manque de personnel comp�tent ou peuvent se montrer peu enclins � consacrer des effectifs pourtant disponibles � certains clients. Ainsi, vers le milieu des ann�es 90, l'entreprise EDS affirmait dans une soumission � l'Etat d'Australie d'avoir � disposition un effectif de 100.000 personnes dans le monde entier.

  1. Boule de Suif est une nouvelle raliste de Guy de Maupassant parue en 1880. ...

    : Lorsque Cornudet d�clare aux voyageurs qu'ils ont commis une " infamie " en poussant Boule : de Suif dans les bras de l'Allemand, Loiseau comprend qu'en fait Cornudet est jaloux. M�me si : c'est le jugement d'un personnage vulgaire et m�prisable, il ne manque pas d'une certaine : vraisemblance.

  2. Droit des socits

    Cette notion a deux cons�quences : 1. Il ne peut pas y avoir de lien de subordination entre la soci�t� et les associ�s. En principe, tous les associ�s ont les m�mes droits dans une soci�t�. 2. " L' affectio societatis " suppose une participation effective des associ�s � la vie

  1. DROIT DES MDIAS ET DE L'INFORMATION

    l'article 34 de la Convention, telle que modifi�e par le Protocole n� 11 entr� en vigueur le 1er novembre 1998. Le texte central en mati�re de libert� d'expression est l'article 10: "Article 10. 1. Toute personne a droit � la libert� d'expression.

  2. Qu'est-ce que, pour toi, "l'anthropologie politique"? Comment te situes-tu dans ta démarche ethnologique actuelle ...

    c'est bel et bien parce qu'elles refusent l'�tat au sens large, l'�tat d�fini comme dans sa figure minimale qui est la relation de pouvoir. Par l� m�me parler des soci�t�s sans �tat ou des soci�t�s contre l'�tat, c'est parler des soci�t�s � �tat, forc�ment le passage, il n'y en a

  • Over 160,000 pieces
    of student written work
  • Annotated by
    experienced teachers
  • Ideas and feedback to
    improve your own work