• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month
Page
  1. 1
    1
  2. 2
    2
  3. 3
    3
  4. 4
    4
  5. 5
    5
  6. 6
    6
  7. 7
    7
  8. 8
    8
  9. 9
    9
  10. 10
    10
  11. 11
    11
  12. 12
    12
  13. 13
    13
  14. 14
    14
  15. 15
    15

The World of Goggle

Extracts from this document...

Introduction

Une idylle nomm�e Google Analyse sociologique d'une �tonnante entreprise Travail effectu� par Remis � Mme. Julie-Pascale Provost Dans le cadre du cours de Sociologie de l'entreprise 1-404-96 Mardi, le 11 septembre 2007 Table des mati�res 1. Introduction ........................................................................ p. 3 2.1.1 Un profil avantageux................................................ p. 3 2.1.2 Coup d'�il dans les m�dias....................................... p. 5 2.2.1 Vers l'identit�............................................................ p. 6 2.2.2 L'identit� des employ�s............................................. p. 7 2.2.3 La vie au Googleplex................................................... p. 8 3. Conclusion............................................................................ p. 10 4. M�diagraphie....................................................................... p. 12 5. Annexe 1.............................................................................. p. 13 6. Annexe 2............................................................................. p. 14 7. Annexe 3............................................................................. p. 15 Une idylle nomm�e Google Analyse sociologique d'une �tonnante entreprise Introduction Dans notre revue de l'actualit�, nous avons favoris� le m�dium internet parce qu'il nous intriguait davantage. Nous nous demandions comment une approche sociologique pourrait servir � expliquer les entreprises de ce secteur. Derni�rement, un nom se retrouve sur toutes les l�vres : Google. D�bordant de sa toile, la notori�t� de Google s'est �tendue � tous les m�dias, de sorte que nous avons pu aborder notre sujet d'�tude via des sources diversifi�es (journaux, revues, t�l�vision, etc.) Encore r�cemment, Google faisait les manchettes par l'achat du fameux domaine Youtube.com. D'o� vient ce nouvel acteur ? Comment est-il parvenu � p�n�trer la cour des " grands " ? Google n'a pas dix ans, et n'�tait hier qu'un moteur de recherche. Le mod�le de Google est si extraordinaire qu'il n�cessite d'�tre mis en perspective : nous pensons pouvoir expliquer les succ�s de Google par une analyse de la strat�gie identitaire. Notre d�marche s'effectuera en deux temps, nous allons d'abord �tudier l'identit� de Google telle qu'elle est donn�e par son profil financier, ainsi que par l'image qu'elle v�hicule dans les m�dias, pour proc�der par la suite � l'analyse des groupes humains que forment ses membres (dits acteurs). Nous pensons pouvoir comprendre par cette analyse les m�canismes qui ont enclench� la formation de l'identit�, et expliquer la marge de pouvoir qui en r�sulte. ...read more.

Middle

Des navettes assurent le transport depuis San Francisco, etc. Pour peupler ce lieu, Google s'est munie d'une grille d'embauche des plus s�lectives. Pour d�crocher le job, les postulants doivent r�pondre � des questions plut�t farfelues en faisant preuve d'une cr�ativit� exceptionnelle, et doivent par ailleurs correspondre � des crit�res extr�mement �lev�s pour ce qui est de la formation scolaire. En fait, le personnel de Google fait la sp�cificit� de l'entreprise : on engage les individus les plus brillants et les personnalit�s qui se portent garant de l'id�ologie Google. Donc, d'embl�e, on recherche des acteurs ayant les m�mes profils et les m�mes enjeux. Et comme l'entreprise est jeune et peu d'employ�s y travaillent depuis plus de cinq ans, le groupe des googlers est fortement uni et se r�clame ouvertement d'une identit� qui le rattache au syst�me social qu'est l'entreprise. L'idylle est si forte qu'il ya un exode des grands cerveaux informatiques vers Google, et bien des compagnies peinent � stopper l'h�morragie. Jeune et le vent des les voiles, l'entreprise n'a pas encore subit de revers assez importants pour faire r�sonner une fausse note dans les r�ves de tous ces ing�nieurs. Peu de choses semblent pour l'instant en mesure de brouiller cette identit�. Cerise sur le g�teau, ces acteurs sont choy�s par des conditions de travail absolument exceptionnelles. La bonne ambiance au travail et le moral des troupes sont ouvertement prioris�s par Google de sorte qu'on innove constamment dans le secteur de la gestion de ressources humaines. Pour rendre stimulant le Googleplex, on a tent� d'y reproduire l'ambiance du campus universitaire. On regroupe ensemble les jeunes ing�nieurs, on les fait travailler au sein de petites �quipes � l'int�rieur desquelles la proximit� affective et surtout la discussion critique sont valoris�es. On tente de stimuler leur cr�ativit� plut�t que de leur imposer des r�gulations strictes, la preuve : une journ�e par semaine, Google laisse ses employ�s �uvrer sur leurs projets personnels. ...read more.

Conclusion

7 Ibid. 8 Alexandre Sirois, " La trag�die du Darfour, dans La Presse, d'un clic ", dans La Presse. 9 Cf. Sociologie de l'entreprise, p. 65 10 Ce qui fait de Google le num�ro un du web : http://www.journaldunet.com/0405/040503chiffresgoogle.shtml. 11 Par individu ici, nous entendons � la fois les dirigeants (se situent comme bienfaiteurs), les divers employ�s (se situent dans la lign�e des fondateurs) et m�me les utilisateurs (qui se rassemblent derri�re le symbole de Google.) 12 Le mot est m�me utiliser dans le film am�ricain � gros Budget Hitch (2005). 13 Tel est le nom que se donnent les employ�s de Google, et d'autres en sont venus � s'en r�clamer �galement. Il est int�ressant d'observer que par ces mots-valises il s'�tablit une relation entre divers acteurs et ph�nom�nes. 14 Cf. Sociologie de l'entreprise, p. 76. 15 Il faut bien avouer que peu de taches viennent ternir la r�putation de Google, on parle m�me " d'image virginale d'ami du citoyen " (Comment Google mangera le monde, p. 20.) 16 Exemples : Walt-Mart essuie des critiques constantes, McDonald soul�ve les pol�miques, Microsoft est accus�e de monopole. 17 Pour illustrer ces motivations hors de l'ordinaire, Daniel Ichbiah rapporte un �pisode fort amusant dans son bouquin : il raconte l'arrogance de Page et Brin devant les investisseurs, jamais les deux n'ont bronch�s et ils sont parvenus � faire accepter leur condition � leur financement. 18 Cet extrait de ladite lettre montre bien le ton inhabituel : " nous croyons fermement qu'� long terme, nous tirerons meilleur profit - comme actionnaires ou de toute autre fa�on - d'une soci�t� qui r�alise de bonnes choses pour le monde, m�me si cela implique de renoncer � certains gains � court terme. C'est un aspect essentiel de notre culture, et nos employ�s partagent g�n�ralement ce point de vue " (Comment Google mangera le monde, p. 144). 19 Comment Google mangera le monde, p. 48. 20 Cf. Sociologie de l'entreprise, p.80. 21 Ibid, p. 76. 22 Ibid, p. 25. 23 Ibid. p. 66. 24 Cf. Sociologie de l'entreprise, p. 35. ?? ?? ?? ?? Page | 1 ...read more.

The above preview is unformatted text

This student written piece of work is one of many that can be found in our University Degree Social Work section.

Found what you're looking for?

  • Start learning 29% faster today
  • 150,000+ documents available
  • Just £6.99 a month

Not the one? Search for your essay title...
  • Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

See related essaysSee related essays

Related University Degree Social Work essays

  1. 2062amc Assesment Item 2.

    lack of availability of alternative employment opportunities may exacerbate this situation" (Collins in McMichael, 1995, pp.227). This situation leads to hardship for wives who work outside the home, then again inside the home doing domestic chores while looking after children and family.

  2. Marxism & Capitalism In A Modern World.

    In the short term the price may be pushed above the value by shortage or exceptional demand. Also, the price of a commodity that requires more capital investment for its production is normally, even in the long term, above the level corresponding to its relative value (for reasons to be explained later).

  • Over 160,000 pieces
    of student written work
  • Annotated by
    experienced teachers
  • Ideas and feedback to
    improve your own work