• Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month
Page
  1. 1
    1
  2. 2
    2
  3. 3
    3
  4. 4
    4
  5. 5
    5
  6. 6
    6
  7. 7
    7
  8. 8
    8
  9. 9
    9
  10. 10
    10
  11. 11
    11
  12. 12
    12
  13. 13
    13
  14. 14
    14
  15. 15
    15
  16. 16
    16
  17. 17
    17
  18. 18
    18
  19. 19
    19
  20. 20
    20
  21. 21
    21
  22. 22
    22
  23. 23
    23
  24. 24
    24
  25. 25
    25
  26. 26
    26
  27. 27
    27
  28. 28
    28
  29. 29
    29

Lacoste - nous nous demanderons jusqu' quel point l'entreprise Lacoste a t-elle put matriser l'image de sa marque ces dernires annes ou encore comment celle-ci a perdu le contrle de son label et quelle a t sa capacit de raction pour se l

Extracts from this document...

Introduction

SOMMAIRE INTRODUCTION I - LACOSTE, UNE MARQUE PRESTIGIEUSE ET PARTICULIERE 1) Les d�buts de la marque - Naissance du crocodile, embl�me de la marque - Naissance de la " 1212 " - Naissance de l'entreprise " La Chemise Lacoste " 2) Le d�veloppement de la marque - Le d�veloppement de la marque au niveau g�ographique - Le d�veloppement de la marque au niveau de ses produits vendus 3) La distribution de la marque - Les moyens de distribution adopt�s par Lacoste - L'agencement des boutiques Lacoste 4) Une marque de luxe qui s�duit l'�lite - L'esprit Lacoste - La qualit� des produits Lacoste II. L'APPROPRIATION DE LA MARQUE PAR LES JEUNES DE BANLIEUE 1) Ce qui a s�duit la banlieue. - Lacoste, un symbole exprimant une volont� d'ascension sociale - Lacoste , une vengeance contre l'indiff�rence - Lacoste devenu peu � peu un code vestimentaire de banlieues 2) La mise en place d'une strat�gie par l'entreprise - Un choix p�rilleux - Le pragmatisme 3) La contrefa�on engendr�e par le " ph�nom�ne de banlieues " - D�finition de la contrefa�on - Lacoste et la contrefa�on III - STRATEGIES MISES EN �UVRE POUR RECONQUERIR L'ELITE 1) La lutte contre la contrefa�on - Lacoste et la contrefa�on en Afrique - Lacoste et la contrefa�on en Chine - Une finition des produits Lacoste beaucoup plus minutieuse 2) Autres moyens mis en �uvre pour reconqu�rir l'�lite - Les diff�rents moyens de communication - Etude de deux grandes campagnes publicitaires: le parfum "Lacoste pour homme" de 2002 et "un peu d'air sur terre" de 2005 - La politique de distribution - La politique du prix - Minimalisation de " l'effet banlieues " CONCLUSION DOCUMENTS ANNEXES BIBLIOGRAPHIE INTRODUCTION Lacoste c'est avant tout une l�gende. Celle d'un grand joueur de tennis fran�ais, Ren� Lacoste (1904-1996). Membre de la c�l�bre �quipe des "mousquetaires", vainqueur de 7 comp�titions du grand chelem simples et trois doubles, il marque toute une g�n�ration par sa pers�v�rance, son talent et son courage. ...read more.

Middle

A l'inverse, � droite, est photographi�e une jeune femme m�tisse. Elle porte une veste peu commune, notamment � cause d'une coupe moderne, mais aussi en raison des diff�rentes couleurs associ�es. Elle pose d'une mani�re un peu plus d�contract� que l'homme de droite ; on le voit car elle se tien pench�e, une �paule vers l'avant. Nous comprenons donc tr�s bien que cette jeune femme repr�sente les jeunes de banlieue. Avec elle, Lacoste esp�re interpeller ces jeunes d�favoris�s en leur proposant une image autre que celle des bourgeois. Pour fasciner les enfants des blocks Lacoste ne se contente pas de faire de la publicit� ; mais ouvre aussi des boutiques et " corners " dans les banlieues. Cinq points de vente sont donc n�s en banlieue ouest, trois en Seine Saint Denis, un � Aulnay-sous-Bois et � Fontenay, puis le dernier � Noisy-le-Grand. L'entreprise va m�me jusqu'� organiser des d�fil�s avec des mannequins noirs, blancs et maghr�bins qui exposent le m�tissage social et culturel des produits Lacoste. Les dirigeants se basent donc de plus en plus sur les go�ts et opinions des jeunes de cit�s pour cr�er une nouvelle tendance. Malheureusement, Lacoste n'a pas du tout bien cern� la strat�gie qu'il fallait adopter. En effet, cette technique d'approche et cet int�r�t soudain pour les jeunes de banlieues n'a pas plus � ceux-ci. Ce qui leur plaisaient �t� en faite de s'approprier une marque qui visait une " bourgeoisie inaccessible ". Ils �taient attir�s par cet " interdit ", ainsi, en achetant des casquettes Lacoste, ils avaient le sentiment d'acc�der � un univers qui leur �tait normalement ferm�. Cette strat�gie � finalement �chou�e. D'autant plus que les "bobos" n'ont pas �t� dupes, malgr� la volont� de l'entreprise de taire ses ambitions, ils ont tr�s bien remarqu� que les boutiques fleurissaient aux abords des quartiers difficiles et commence se sont petit � petit d�tach� du crocodile. 3) ...read more.

Conclusion

Le crocodile piqu� de nos jours sur les produits Lacoste. Photos prises dans les ateliers de fabrications de Troyes. Polo Lacoste ; la " 1212 ". Lacoste d�cline sa marque pour s'�largir: Chaussures de b�b� par Lacoste Exemple de montre Lacoste pour femmes. Chaussures pour hommes (gauche) et femmes (droite) Lignes de parfums pour hommes et femmes. Ici, Touch of pink, Lacoste for women et Lacoste pour homes. Encore d'autres accessoires. Le sac et le bob Pub pour les lunettes solaires Lacoste. Voici quelques photos de boutiques Lacoste. Etude de la publicit� du parfum pour homme de Lacoste. Voir III-2)- * Etude de deux grandes campagnes publicitaires: le parfum "Lacoste pour homme" de 2002 et "un peu d'air sur terre" de 2005. Cette photo est celle de la publicit� pour le parfum masculin junior de Lacoste. Ici, c'est le sport qu'est la voile qui est soutenu par le crocodile. Cet histogramme repr�sente le chiffre d'affaire approximatif de l'entreprise " La Chemise Lacoste ". Nous avons pr�f�r� ne pas inclure ce document dans notre dossier car les chiffres ne sont pas pr�cis ; il �tait dur de trouver ce genre de renseignements puisqu'ils sont gard�s secrets. Cependant, si l'on consid�re ce graphique, nous pouvons voir que, depuis les efforts mis en place pour reconqu�rir l'�lite, le chiffre d'affaire de l'entreprise ne fait qu'augmenter ces derni�res ann�es. BIBLIOGRAPHIE - http://lwww.lacoste.fr -http://www.ecogesam.ac-aix-marseille.fr/ Sur l'appropriation de la marque et la reprise du contr�le -http://www.emapmedia.com/ Les �l�ments sur la campagne -http://www.figaroetudiant.com Le retour gagnant -http://www.technikart.com/ Comment le crocodile a rendu accros les jeunes de banlieues http://www.pressemagazine.com/ Interviews -http://www.afrikeco.com/ Contrefa�on -http://liberation.com/ Appropriation de la marque par les jeunes de banlieues -http://challenges-eco.com/ Strat�gies pour le " renouveau " - http://www.douanes.gouv.fr " Contre le fl�au de la contrefa�on, la douane se mobilise " " La L�gende Lacoste " de Patricia Kapferer et Tristan Gaston-Breton, �dit� par " le cherche midi " Magazine " Capital " d�cembre 2005. Rubriques succ�s et d�rapages : " Lacoste : Le crocodile retrouve le sourie. " ...read more.

The above preview is unformatted text

This student written piece of work is one of many that can be found in our International Baccalaureate Languages section.

Found what you're looking for?

  • Start learning 29% faster today
  • 150,000+ documents available
  • Just £6.99 a month

Not the one? Search for your essay title...
  • Join over 1.2 million students every month
  • Accelerate your learning by 29%
  • Unlimited access from just £6.99 per month

See related essaysSee related essays

Related International Baccalaureate Languages essays

  1. Historia de la Ingeniera La historia de la civilizacin es en cierto ...

    Todo el equipo pesaba cerca de 82 toneladas, ten�a ocho inmensas ruedas con aros de hierro y lo empujaban y jalaban 3 400 soldados (acarreadores del castillete). Cada uno de los nueve pisos conten�a un tanque de agua y cubetas para apagar los fuegos que lo incendiaran.

  2. La lgalisation du Cannabis

    n'a pas diminué d'un iota le nombre de consommateurs, et aussi fait dépenser des sommes faramineuses alors que cette somme pourrait être utilisée pour une prévention plus importante au sujet des drogues dures. -Parce que boire de l'alcool, fumer du tabac, même si ce n'est pas fantastique, cela fait partie

  1. Oui, cest lhomme dans sa bestialit, dans sa laideur, le portrait cruel avec lequel ...

    Ce que Irteniev fait, apers avoir maintes fois tente de rejeter ses pulsions bestiales. L’homme est donc faible-incapable de dominer la nature. Flash forward. A une fete provençale, il revoit Stepanida danser et pense alors de resumer sa relation. “Vraimenet elle est— le diable.

  2. Emotional appeal-French. Hier, 50 voitures ont t brul, avant-hier 60, aujourdhui presque 55, ...

    Les flics, aussi s’ils ne voulaient pas intervenir dans les émeutes, ils le doivent faire parce que ils sont obligés de suivre le code de la loi, si non ils finissent en chômage ou ils sont arrêtés. Pensez à la dignité, l’honneur perdu lorsqu’on est viré, et ne pouvions plus entrer dans les forces armées.

  1. Italian literature analysis: "The Kite Runner"/ "Il cacciatore di aquiloni"

    Kabul passò dalla città dove potevamo definirla un paradiso, ad un inferno di miseria, depressione e torture. La loro occupazione terminò precisamente nell'anno 2001; fa dunque sfondo all'intera vicenda per trant'anni. Quindi il romanzo è storico perchè è ambientato nei momenti storici ben precisi e realmente accaduti.

  2. Est-ce qu'il y a vraiment une crise de l'eau?

    Vous dites qu'il n'y a pas de pénurie - ou la pénurie à venir - de l'eau. Le vrai problème est celui des infrastructures. Est-ce exact? Rasheed Tarrif: Tout à fait. Il n'y a pas de pénurie physique d'eau dans les pays en développement ou développés.

  1. La mode au Kowet et en France

    Réflexion J'étais étonnée de remarquer à quel point les Koweïtiennes se passionnent des vêtements venus de France. Les habits et la mode sont en changement constant.

  2. Les jeunes en France et au Kowet

    parents n'est pas respecté ou du moins n'est pas demandé de la part des jeunes.

  • Over 160,000 pieces
    of student written work
  • Annotated by
    experienced teachers
  • Ideas and feedback to
    improve your own work